Nouveau

Auvents sur USS Schenck (DD-159)

Auvents sur USS Schenck (DD-159)



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Auvents sur USS Schenck (DD-159)

Cette photo du destroyer de classe Wickes USS Schenck (DD-159), prise en 1919-20, la montre avec un auvent érigé sur le côté du navire pour abriter le carré des officiers et la cabine du capitaine.

Destroyers américains : une histoire de conception illustrée, Norman Friedmann. L'histoire standard du développement des destroyers américains, des premiers destroyers torpilleurs à la flotte d'après-guerre, et couvrant les classes massives de destroyers construits pour les deux guerres mondiales. Donne au lecteur une bonne compréhension des débats qui ont entouré chaque classe de destroyer et ont conduit à leurs caractéristiques individuelles.


Avenue of Heroes : l'amiral quatre étoiles Charles Duncan

Amiral quatre étoiles Charles Duncan, emplacement de la bannière : Fourth & Palm, Coronado, Californie

L'amiral Duncan a qualifié ses 16 mois à Coronado de "plaisir personnel et professionnel". L'amiral Duncan a servi pendant la Seconde Guerre mondiale, en Corée et au Vietnam. La fascination des adolescents pour les bateaux dans les années 1920 l'a amené à devenir l'un des 220 amiraux quatre étoiles commissionnés dans l'histoire de la marine américaine. Sa passion pour les navires a continué. Leurs homonymes ont fourni des exemples d'héroïsme et de diplomatie qu'il a modelés.

Charles Kenney Duncan est né à Nicholasville, Kentucky, le 7 décembre 1911 dans une famille qui attachait une grande importance à l'éducation. Sa mère était professeur à l'Université du Kentucky, une université qui initialement n'acceptait pas les femmes. Il a fréquenté le lycée universitaire de Lexington, suivi de la Kavanaugh Preparatory School. Charles a fréquenté l'Académie navale des États-Unis, dont il a obtenu son diplôme en 1933.

En 1938, après avoir servi sur l'USS Salt Lake City, il sert dans l'Atlantique à bord du destroyer USS Schenck (DD-159). Il a écrit sur l'impact significatif qu'un bon entraînement précoce a eu sur lui et ses camarades de bord. En moins de deux ans, il a été affecté à l'état-major du commandant des destroyers de la flotte de l'Atlantique, lors de sa création et de la Seconde Guerre mondiale.

Alors qu'il livrait 50 destroyers pour aider la Marine royale britannique en Nouvelle-Écosse, il rencontra sa première femme Sheila, qu'il épousa en 1941 aux Bermudes, juste au moment où Hitler envahissait l'Union soviétique.

La guerre a dû sembler lointaine à Duncan, qui était le premier officier exécutif de l'USS Hutchins dans le Pacifique. Tout a changé juste avant 8 heures du matin le 7 décembre 1941, lorsque des centaines d'avions de chasse japonais ont attaqué Pearl Harbor à Honolulu.

En août, Duncan fut affecté au destroyer Charles Wilson pour protéger les Marines américains débarquant de nuit sur l'île de Savo, près de Guadalcanal. Les croiseurs USS Vincennes, Astoria, Quincy et le destroyer Helm avaient mené une patrouille en forme de boîte entre le Tulagi et l'île de Savo pour défendre le passage. Les Japonais ont attaqué ces croiseurs pendant que leurs capitaines dormaient, se terminant par leur naufrage, enflammant l'Enfer de Neptune - des incendies faisant rage sur l'eau. Tout s'est terminé en une heure exténuante.

Le destroyer Wilson de Duncan a couru à leur secours avec des bombardements et un engagement anti-aérien, puis a sauvé de façon spectaculaire et désintéressée les survivants. Duncan a vu des survivants couverts de sang et d'huile se débattre dans l'eau enflammée, victimes des requins. Cette horreur l'affecta profondément. Les pertes américaines s'élèvent à 1 077 tués et 709 blessés. La catastrophe de l'île de Savo a été la pire défaite jamais subie par la Marine.

Alors que les feux de Neptune faisaient rage en mer, les marines échoués attendaient une aide qui ne venait pas.

Un jeune militaire a écrit : « Nous avons été bombardés chaque jour par des avions et un sous-marin nous bombarde de temps en temps. Nos foxholes ont une profondeur de quatre pieds. Nous faisons des patrouilles de nuit et c'est très accidenté. Nous restons allongés dans les terriers pendant 13 à 14 heures à un clip et continuons à tirer sur les Japs dans la jungle. Pour l'instant, il n'y a pas de soutien aérien. Les moustiques sont très mauvais la nuit. Les fourmis et les mouches nous dérangent continuellement. Les avions ont mitraillé la plage aujourd'hui. Une grande bataille navale s'est ensuivie le deuxième jour où nous étions ici, ce qui a entraîné le naufrage de notre navire. Tous nos biens ont été perdus.

Pour ses actions héroïques, Duncan a reçu la médaille Navy Commendation avec Combat “V” et une étoile d'or avec Combat “V” au lieu d'un deuxième prix. Duncan a également vu le porte-avions USS Wasp coulé par les forces japonaises.

En raison de son leadership, Duncan a été affecté à des postes de plus en plus importants. Il était membre du « Holloway Board » qui a conduit au Navy Reserve Officers Training Corps (NROTC) offrant un chemin aux diplômés universitaires vers l'école des aspirants-officiers.

En 1945, l'Union soviétique avait envahi la Corée. Les troupes japonaises se sont rendues aux Russes en Corée du Nord et aux Américains en Corée du Sud. La Seconde Guerre mondiale a pris fin, provoquant une pénurie d'équipements, de navires et de personnel expérimenté. Cela concernait Duncan, maintenant commandant en chef de la flotte de l'Atlantique. Il a averti le Congrès de poursuivre les champs de mines sur les deux côtes. Son argument a été ignoré et il a déclaré plus tard que les États-Unis "ne prêtent jamais beaucoup d'attention en temps de paix aux systèmes d'armes passifs ou moins glamour".

Charles Duncan a été promu contre-amiral à l'été 1958, cinq ans après la fin du conflit coréen. Il a été affecté au commandant du groupe amphibie un (1958-59). La même année, le contre-amiral Speck a confié l'ensemble du commandement de l'entraînement amphibie de la flotte du Pacifique à Duncan à la base amphibie navale de Coronado (NAB).

Duncan a fait d'importants progrès dans les relations internationales tout en résidant à Coronado. Il a diverti 28 officiers alliés s'entraînant au NAB en tant qu'invités du Coronado Rotary Club. Le président du Rotary était le Dr James Vernetti. Duncan a remarqué que le vice-amiral Liu Kwang-Kai, commandant en chef de la marine nationaliste chinoise, et d'autres dignitaires avaient une vision déformée des Américains à cause des films. L'objectif de Duncan était de leur montrer la vraie façon dont vivaient les Américains.

L'année suivante, le 4 juillet 1960, l'amiral et Sheila Duncan ont participé au Coronado Fourth of July Parade et ont été honorés lors d'un déjeuner par le maire et Mme Robin Goodenough.

Le conflit du Vietnam a éloigné Duncan de Coronado pour une affectation près du Laos déchiré par des conflits au commandement de la base navale de Subic Bay aux Philippines. Il a pris le commandement du contre-amiral Spring, qui a été tué dans un accident d'avion. Ses capacités sociales ont de nouveau été mises en évidence lorsqu'il a été élu président d'une association caritative philippine et vice-président de l'Association tuberculeuse des Philippines. Il était tellement aimé des habitants qu'il est devenu un "fils adoptif" de Bataan et de Zambales.

Duncan a joué un rôle dans la lutte contre la sous-représentation des Afro-Américains dans les postes d'officier lorsqu'il a été chef adjoint des opérations navales et chef du personnel naval. Le président John F. Kennedy a déclaré que son défilé inaugural de 1961 avait peu d'officiers noirs. L'assistant spécial de Duncan, le lieutenant-commandant Norm Johnson, un Afro-américain, a été chargé de veiller à la mise en œuvre des politiques d'avancement des Afro-Américains dans l'armée.

Le président Johnson a nommé Duncan comme vice-amiral, remplaçant le vice-amiral McCain, homonyme de la route sortant de la Naval Air Station North Island à Fourth Street.

Le vice-amiral Duncan a ensuite dirigé une séquence de commandements de la flotte de l'Atlantique : l'Atlantic Fleet Cruiser-Destroyer Force (1964-65), l'Atlantic Fleet Amphibious Force (1967-68), la US Second Fleet et l'OTAN Striking Fleet Atlantic (1967-68) . Pour son héroïsme en tant que commandant de la force amphibie, il a reçu la Légion du mérite.

En 1967, il a rencontré son ami le vice-amiral William I. Martin en mer pour la première fois dans l'histoire de l'US Navy que les navires amiraux de la deuxième et de la sixième flottes ont fait le plein simultanément tout en naviguant dans la mer Méditerranée (USS Springfield - navire amiral de Duncan et l'USS Little Rock, navire amiral de Martin.) » C'était la première fois depuis de nombreuses années que les deux commandants de flotte trois étoiles étaient ensemble pour discuter des opérations.

Le 30 septembre 1970, l'amiral Charles K. Duncan a été nommé septième commandant suprême des forces alliées de l'OTAN, Atlantique, pour succéder à l'amiral Ephraim P. Holmes. Il est également devenu commandant en chef de l'Atlantique (le commandement unifié des États-Unis). À ce poste, il a dirigé les plus grands exercices navals de l'OTAN et a reçu le prix de la Grand-Croix de l'Ordre d'Orange Nassau avec des épées de la Reine des Pays-Bas et la Grand-Croix de l'Ordre d'AVIS (le plus ancien ordre militaire) au Portugal. .

En 1971, cette fois Ensign était devenu commandant et chef de la flotte de l'Atlantique. Il a pris sa retraite l'année suivante, le 1er novembre 1972, au grade d'amiral quatre étoiles.

Son service au pays et à la communauté ne s'est pas arrêté là. Ses affectations d'après-guerre comprenaient le commandant de cuirassé, commandant d'un navire amphibie, commandant d'une division de destroyers et officier des opérations de la flotte américaine du Pacifique.

Au cours de cette période, au milieu des opposants vietnamiens, il a maintenu son engagement à servir sa nation face à la controverse en s'attaquant à des problèmes difficiles tels que la consommation de drogue par les forces américaines et les étudiants de Harvard utilisant le programme ROTC pour éviter la conscription.

Au printemps 1974, il a été installé à Athènes en tant que président d'honneur de l'Organisation nationale grecque encourageant les objectifs de l'OTAN.

À sa retraite, il a déménagé dans le pays près de Leesburg, en Virginie, où il a vécu jusqu'en janvier 1977. Il a poursuivi sa profonde valeur de service en tant que membre du conseil consultatif du secrétaire de la Marine sur l'éducation et la formation et a siégé au Conseil consultatif du président, US Naval War College à Newport, Rhode Island.

Il a ensuite décidé de retourner à son poste préféré et est devenu un résident à temps plein de Coronado.

En 1981, Duncan est devenu membre du conseil d'administration du San Diego Museum of Art et a rapidement été élu membre de l'Académie de Marine de France.

En 1985, l'amiral Duncan a été référencé dans "The Golden Thirteen: Recollections of the First Black Naval Officers". Il a été cité dans « Against the Tide: Rickover’s Leadership Principles and the Rise of the Nuclear Navy », à propos de l'amiral Rickover qui a poussé à utiliser la puissance de la bombe atomique dans le premier sous-marin à propulsion nucléaire, l'USS Nautilus. Duncan est signalé dans "More Than a Uniform: A Navy Woman in a Navy Man’s World" comme l'un des meilleurs chefs militaires du monde.

Duncan a continué à équilibrer le service militaire avec les activités sociales. C'était peut-être la clé de son succès en tant qu'officier de marine. Il était membre du Chevy Chase Club et un épiscopalien actif. Il a maintenu ses liens avec Lexington, Kentucky et a été nommé colonel du Kentucky et intronisé au Hall of Distinguished Alumni. C'est en visitant son ancienne maison du Kentucky qu'il rencontre sa seconde épouse, Jean Keyser, qu'il épouse en décembre 1986 à Coronado, où elle réside toujours.

L'amiral Duncan est décédé le 27 juin 1994. Il avait deux enfants adoptés, Anne et Bruce, et deux beaux-enfants, Casey et Amy.

Bulletin de l'Association USS SLC (1996-1997): n. pag. Imprimer.

Olivier, Dave. À contre-courant : les principes de leadership de Rickover et l'essor de la marine nucléaire. N.p. : n.p., s.d. Imprimer.

Duncan, Charles K. The Reminiscences Of Admiral Charles K. Duncan, U.S. Navy (Ret.). 2015. radio.

“Charles K. Duncan-Page personnelle.” Charles K. Duncan-Page personnelle. N.p., s.d. La toile. 05 Journal historique de San Diego

Stillwell, Paul. Les Treize d'Or. Annapolis, Maryland : Naval Institute Press, 1993. Impression.

Collins, Winifred Quick et Herbert M Levine. Plus qu'un uniforme. Denton, Texas : University of North Texas Press, 1997. Imprimé.

Union de San Diego,. ‘Duncan prend le commandement’. 1961 : 20. Imprimer.

Union de San Diego,. ‘Union de San Diego, 24 septembre 1959’. 1959 : Vice-amiral de la marine nationaliste chinoise à Coronado. Imprimer.

Union de San Diego,. ‘Marine chinoise au NAB pour l'entraînement’. 1959 : n. pag. Imprimer.


  • Ardito (   Regia Marina) : Seconde Guerre mondiale : raid aérien sur Bari : le dragueur de mines a été bombardé et coulé à Bari, en Italie, par des avions de la Luftwaffe. ΐ]
  • Aube (   France) : Seconde Guerre mondiale : raid aérien sur Bari : le cargo a été bombardé et coulé à Bari par des avions de la Luftwaffe. ΐ]
  • Barletta (   Regia Marina) : Seconde Guerre mondiale : raid aérien sur Bari : le croiseur auxiliaire a été bombardé et coulé à Bari par des avions de la Luftwaffe. ΐ]
  • Bollsta (   Norvège) : Seconde Guerre mondiale : raid aérien sur Bari : le cargo a été bombardé et coulé à Bari par un avion de la Luftwaffe avec la perte de cinq de ses 30 membres d'équipage. Elle a été élevée en 1948, réparée et est entrée en service italien comme Stefano M. ΐ]
  • Cassala (   Royaume d'Italie) : Seconde Guerre mondiale : raid aérien sur Bari : le cargo bombardé et endommagé à Bari par des avions de la Luftwaffe. Elle a été déclarée perte présumée totale. ΐ]
  • Corfou (   Royaume d'Italie) : Seconde Guerre mondiale : raid aérien sur Bari : le cargo bombardé et endommagé à Bari par des avions de la Luftwaffe. Elle a été déclarée perte présumée totale. ΐ]
  • Côte du Devon (   Royaume-Uni) : Seconde Guerre mondiale : raid aérien sur Bari : le caboteur a été bombardé et coulé à Bari par des avions de la Luftwaffe. ΐ]
  • Fort Athabasca (   Canada) : Seconde Guerre mondiale : raid aérien sur Bari : le navire Fort a été bombardé et coulé à Bari par des avions de la Luftwaffe. Α]
  • Fort Lajoie (   Canada) : Seconde Guerre mondiale : raid aérien sur Bari : le navire Fort a été bombardé et coulé par la Luftwaffe à Bari.
  • Frosinone (   Royaume d'Italie) : Seconde Guerre mondiale : raid aérien sur Bari : le cargo a été bombardé et coulé à Bari par des avions de la Luftwaffe. ΐ]
  • Genespesca II (   Royaume d'Italie) : Seconde Guerre mondiale : raid aérien sur Bari : le cargo a été bombardé et coulé à Bari par des avions de la Luftwaffe. ΐ]
  • Goggiam (   Royaume d'Italie) : Seconde Guerre mondiale : raid aérien sur Bari : le cargo bombardé et endommagé à Bari par des avions de la Luftwaffe. Elle a été déclarée perte présumée totale. ΐ]
  • Inaffondable (   Royaume d'Italie) : Seconde Guerre mondiale : raid aérien sur Bari : la goélette a été bombardée et coulée à Bari par des avions de la Luftwaffe.
  • Jean Bascom (   États-Unis) : Seconde Guerre mondiale : raid aérien sur Bari : le navire Liberty a été bombardé et coulé à Bari par des avions de la Luftwaffe. L'épave a été démolie en 1948. Β]
  • John Harvey (   États-Unis) : Seconde Guerre mondiale : raid aérien sur Bari : le navire Liberty a été bombardé et coulé à Bari par des avions de la Luftwaffe. L'épave a été démolie en 1948. Β]
  • John L. Motley (   États-Unis) : Seconde Guerre mondiale : raid aérien sur Bari : le navire Liberty a été bombardé et coulé à Bari par des avions de la Luftwaffe. Β]
  • Joseph Wheeler (   États-Unis) : Seconde Guerre mondiale : raid aérien sur Bari : le navire Liberty a été bombardé et coulé à Bari par des avions de la Luftwaffe. L'épave a été démolie en 1948. Γ]
  • Lars Kruse (   Royaume-Uni) : Seconde Guerre mondiale : raid aérien sur Bari : le cargo a été bombardé et coulé à Bari par des avions de la Luftwaffe. ΐ]
  • USS LCT-242 (   Marine des États-Unis) : Seconde Guerre mondiale : la péniche de débarquement, le réservoir a été torpillé et coulé au large de Naples, en Italie. Δ]
  • Lom (   Norvège) : Seconde Guerre mondiale : raid aérien sur Bari : le cargo a été bombardé et coulé à Bari par un avion de la Luftwaffe avec la perte de quatre de ses 32 membres d'équipage. Ε]
  • Luciano Orlando (   Royaume d'Italie) : Seconde Guerre mondiale : raid aérien sur Bari : le cargo a été bombardé et coulé à Bari par des avions de la Luftwaffe. ΐ]
  • Lwów (   Pologne) : Seconde Guerre mondiale : raid aérien sur Bari : le cargo a été bombardé et coulé à Bari par des avions de la Luftwaffe. ΐ]
  • MB 10 13 (   Regia Marina) : Seconde Guerre mondiale : raid aérien sur Bari : le bateau a été bombardé et coulé à Bari par des avions de la Luftwaffe. ΐ]
  • Norlom (   Norvège) : Seconde Guerre mondiale : raid aérien sur Bari : le cargo a été bombardé et coulé à Bari par des avions de la Luftwaffe. Il est renfloué en novembre 1946 et démoli à Bari en 1947.
  • Porto Pisano (   Royaume d'Italie) : Seconde Guerre mondiale : raid aérien sur Bari : le caboteur a été bombardé et coulé à Bari par des avions de la Luftwaffe. ΐ]
  • Palet (   Pologne) : Seconde Guerre mondiale : raid aérien sur Bari : le cargo a été bombardé et coulé à Bari par des avions de la Luftwaffe. ΐ]
  • Samuel J. Tilden (   États-Unis) : Seconde Guerre mondiale : raid aérien sur Bari : le navire Liberty a été bombardé et coulé à Bari par des avions de la Luftwaffe. L'épave a été démolie en 1948. Ζ]
  • Banque d'essais (   Royaume-Uni) : Seconde Guerre mondiale : raid aérien sur Bari : le cargo a été bombardé et coulé à Bari par des avions de la Luftwaffe. ΐ]
  • Volodda (   Royaume d'Italie) : Seconde Guerre mondiale : raid aérien sur Bari : le cargo bombardé et coulé à Bari par des avions de la Luftwaffe. ΐ]
  • Azuma Maru (   Japon) : Seconde Guerre mondiale : le cargo a été torpillé et coulé dans le passage des Moluques par l'USS Tinosa (   Marine des États-Unis). Η]
  • Touchet (   États-Unis) : Seconde Guerre mondiale : le pétrolier de type T2-SE-A2 a été torpillé et coulé dans le golfe du Mexique ( 25°50′N 86°30′W  /  25.833°N 86,5°W  / 25,833 -86,5 ) par U-193 (   Kriegsmarine) avec la perte de dix de ses 80 membres d'équipage. Les survivants ont été secourus par l'USS&# 160Falgout, USS corbeau (tous deux de la marine des États-Unis) et Lillemor (   Norvège). ⎖]

Auvents sur USS Schenck (DD-159) - Histoire

Le tableau suivant montre les officiers affectés aux commandements liés aux sous-marins pendant la Seconde Guerre mondiale organisés par leur année de classe à l'US Naval Academy. Ce tableau utilise les sources utilisées dans les autres
Submarine Commander pages sur ce site, mais surtout sur les recherches menées par Tom Woronko. Certaines informations sur les officiers tués au combat proviennent de On Eternal Patrol. Années scolaires 1938 à 1942
inclus se trouve sur cette page.

Il montre les commandes, y compris celles qui ne sont pas liées aux sous-marins lorsqu'elles sont connues, chacune détenue pendant la guerre (et dans certains cas juste avant et juste après la guerre), avec les dates connues pour être commandées, ainsi que les
rangs qu'ils détenaient, avec les dates de rang lorsqu'elles sont connues. Notez qu'après le début de 1942, presque toutes les promotions en temps de guerre étaient de nature temporaire - les grades temporaires dépassaient souvent de beaucoup les grades permanents. Aussi, date de
le grade servait principalement à déterminer l'ancienneté et n'indique pas nécessairement quand l'officier a effectivement pris le grade. Après la guerre, de nombreux grades temporaires sont devenus permanents avec la même date d'ancienneté.

Veuillez m'envoyer un e-mail si vous repérez des erreurs dans ce tableau ou si vous avez des commentaires.


Forums NavWeaps

27 mars 2011 #151 2011-03-27T19:13

Ed a écrit : ChrisPat, les 4 hits du DD ont fini par la couler, mais cela n'a pas arrêté les attaques dans ce cas,

"Soyez harmonieux, enrichissez les soldats, méprisez les autres hommes"

"Qui combat le mal, prends garde de devenir mal."

"réussi, au fur et à mesure que les choses évoluent du côté des vainqueurs, a tué plus d'ennemis par de bonnes et ennuyeuses tactiques que les siennes par de mauvaises et excitantes."

27 mars 2011 #152 2011-03-27T19:52

Cette première photo montre assez clairement les antennes Mark 3 sur les deux directeurs de batterie principale, IMO.Mais le rapport d'action reproduit dans « Operational Experience of Fast Battleships » dit sous « Radar » :
"Le FC Radar #1, utilisé par Spot One, est tombé en panne tôt dans la journée et n'a pas été remis en service avant la fin de la quasi-totalité des tirs. Le FC Radar #2 était entré et sorti toute la journée. Pendant la partie de la bataille où nous engageions des forces légères ennemies, ni le radar de la batterie principale ne fonctionnait correctement"

Et, 'FC' dans ce cas fait presque sûrement référence à Mark 3, pas à 'fire control', puisque la désignation alternative de Mark 3 était 'FC' (Mark 8 était FH, les radars vus sur les directeurs de batterie secondaire sur cette photo étaient FD aka Mark 4, FA et FB étaient des versions du premier radar de tir de l'USN alias CXAS).

Cela pourrait même aussi être dans le journal qui a été publié, je ne l'ai pas vérifié en détail. C'est une source primaire utile, mais encore une fois sans les enregistrements de tir des croiseurs américains et leurs réclamations et durées de coups, et les comptes rendus de la synchronisation des coups du côté français, aucune conclusion absolue ne peut être tirée de toute façon sur les coups.

27 mars 2011 #153 2011-03-27T20:45

bgile a écrit : Je ne pense pas que Massachusettes aurait pu avoir un Mark 8 ce jour-là. Il a été introduit sur les cuirassés rapides en septembre 1942 sur l'USS Indiana. Si elle avait un Mark 3, il peut détecter un destroyer à 13 500 yards ou 18 000 yards avec préamplificateur (mod 2+).

L'USS Washington avait un Mark 3 au moment de son engagement avec Kirishima.

de mai à octobre, "Mamie" avait tellement fait sur son électronique à la fois à Boston, à Casco et à Norfolk, n'étant pas dans l'équipe du dessus, je ne sais pas ce qu'il y avait à CasaBlanca

27 mars 2011 #154 2011-03-27T22:31

Selon Brad Fischer, les temps d'installation des SoDaks étaient les suivants :

BB57- 2/43 & amp 8/43
BB58-9/42 & 10/43
BB59- 1/43 & 8/43
BB60- 11/42 & amp 8/43

27 mars 2011 #155 2011-03-27T23:30

JBren1, je suis d'accord. Mais peu importe si le MASSACHUSETTS avait le Mk. 3 ou Mk. 8 RCF, si cela ne fonctionnait pas au moment de la bataille, c'était juste un poids mort.

La distance jusqu'au 2e escadron léger attaquant devait être calculée par optique ou par le seul avion que Mamie avait laissé voler vers 10 h 30-11 h 05. Je ne sais pas si le MASSACHUSETTS savait à 10 h 30 qu'un de ses deux avions d'observation avait été abattu ou non. Mais le BB59 n'était pas le seul navire à avoir les avions de son observateur ce matin-là, le Wichita et le Tuscaloosa les avaient aussi.

Étant donné que la portée est ferme dans le journal, elle provient très probablement de l'optique de la plate-forme Spotter. Cela a probablement été confirmé par avion. Maintenant, rappelez-vous que tout cela s'est produit après que BB MASSACHUSETTS a engagé BB JEAN BART à une distance de 24 000 verges et passant à 29 000 verges. Rappelez-vous également que JB a pu chevaucher Big Mamie plusieurs fois et qu'elle n'avait aucun FCS. Son repérage a peut-être été fait depuis El Hank. Ils utilisaient des optiques.

Le Massachusetts a utilisé à la fois des appareils optiques et des avions pour la repérer lors du bombardement de Jean Bart et des navires dans le port.

L'une des choses déroutantes à propos de Casablanca est que les États-Unis utilisaient un fuseau horaire et que les Français de Vichy utilisaient un fuseau horaire 30 minutes plus tard.

Wikipédia a un bon article sur la bataille navale de Cassablanca, mais utilise aussi des temps déroutants.

"17.^ abcdefg Le Maroc a observé l'heure de Greenwich Mean Time (GMT) mais, à 7° 35′ Ouest, Casablanca était à 30 minutes du premier méridien. Le lever du soleil astronomique était à 06:54 GMT le jour de l'invasion. Les horloges de TF 34 étaient apparemment réglé sur UTC-1. Le début du bombardement du port de Casablanca par l'USS Massachusetts est signalé à 08h04 par Auphan & Mordal, mais 07h04 par les sources USN Karig et Potter & Nimitz. »

"Alors que la force de couverture engageait la batterie El Hank à l'ouest de Casablanca, sept navires du 2e escadron léger français sont sortis du port de Casablanca à 09h00[22] sous le couvert d'un écran de fumée pour attaquer les navires de troupes ancrés au large de Fedala à l'est.[ 21] Le chef de la flottille française Milan a effectué une sortie avec les destroyers Fougueux et Boulonnais. À 09h20, l'escadre française a été mitraillée par des avions de chasse du Ranger.[22] Les artilleurs français ont coulé une péniche de débarquement et ont touché Ludlow.[24] Milan a échoué après. étant endommagé par des tirs de Wilkes,[25][26] Wichita et Tuscaloosa.[20] Massachusetts et Tuscaloosa ont engagé les destroyers français Fougueux à 10h00 et Boulonnais à 10h12.[26] Fougueux a coulé à 10h40. [24] Le croiseur léger français Primauguet est sorti avec le destroyer leader de la flottille Albatros et les destroyers Brestois et Frondeur. Engagé par le Massachusetts, la force Primauguet était sous-armée car Primauguet était en cours de radoub et n'était pas pleinement opérationnel, mais a néanmoins riposté. La flottille française a a également été engagé par Augusta et Brooklyn de 11h00 à 11h20. [26] Albatros échoué pour éviter de couler. Les navires restants sont retournés au port de Casablanca où le Primauguet s'est échoué et a brûlé et les deux destroyers ont chaviré. Quarante-cinq membres d'équipage ont été tués à bord du Primauguet, et plus de 200 autres blessés. Le sous-marin français Amazone a raté Brooklyn avec une salve de torpilles.[20][25] La Sybille a disparu sur une station de patrouille entre Casablanca et Fedala, mais la cause de sa destruction reste incertaine.[20][27] Les sous-marins français survivants Sidi Ferruch et Le Conquerant sont sortis sans torpilles pour éviter la destruction dans le port. Le Tonnant parvient à charger quelques torpilles avant de repartir.

L'Augusta a coulé le Boulonnais[20] à midi[24] et le seul destroyer français encore opérationnel était L'Alcyon.[21][24] Trois petits navires de guerre français ont émergé du port de Casablanca en début d'après-midi pour sauver les marins du destroyer coulé Fougueux, mais les navires de sauvetage ont été refoulés par les tirs d'obus de la force de couverture américaine.[28]"

18.^ Potter & amp Nimitz (1960) pp.572-575
19.^ a b Karig (1946) p.203
20. ^ un b c d e f g h je Cressman (2000) p.129
21.^ a b c d e Potter & amp Nimitz (1960) p.575
22.^ a b c d e f Auphan & ampMordal (1960) p.230
23.^ Karig (1946) p.206
24.^ un bcd Auphan&Mordal (1976)p.233
25.^ a b c d e Rohwer & amp Hummelchen (1992) p.175
26.^ a bc Brown (1995) p.72
27.^ un b Auphan&Mordal (1976)p.235
28.^ Potter et Nimitz font référence à un destroyer et à deux sloops, et Auphan et Mordal identifient le destroyer comme L'Alcyon. Cressman identifie les trois navires comme le sloop colonial La Grandiere de 1969 tonnes avec les sloops de deuxième classe La Gracieuse et le Commandant Delage. La Grandière avait à peu près la taille d'un destroyer avec trois canons de 5,5 pouces (140 mm) et une vitesse maximale de 15 nœuds. Jane's Fighting Ships désigne les sloops de deuxième classe comme des dragueurs de mines de 20 nœuds et de 630 tonnes armés de deux canons de 89 mm.

Ainsi, le DD Massachusetts frappa à 10 h 35 (heure USN) et coula à 10 h 40 (heure USN) était le Fougueux. L'émission française l'engagement a commencé à 1000 (heure française) et 1012 (heure française).

Un autre événement déroutant au cours de la bataille navale est ce qui est arrivé au DD français La Sybille. Elle a été perdue pendant la bataille navale, mais aucun navire de guerre de l'USN n'a revendiqué le mérite de l'avoir coulé. Elle aurait pu faire l'objet d'un tir ami d'une batterie côtière ou d'un SS français.

28 mars 2011 #156 2011-03-28T02:07

Ed a écrit : JBren1, je suis d'accord. Mais peu importe si le MASSACHUSETTS avait le Mk. 3 ou Mk. 8 RCF, si cela ne fonctionnait pas au moment de la bataille, c'était juste un poids mort.

La distance jusqu'au 2e escadron léger attaquant devait être calculée par optique ou par le seul avion que Mamie avait laissé voler vers 10 h 30-11 h 05. Je ne sais pas si le MASSACHUSETTS savait à 10 h 30 qu'un de ses deux avions d'observation avait été abattu ou non. Mais BB59 n'était pas le seul navire à avoir les avions de son observateur ce matin-là, Wichita et Tuscaloosa avaient aussi les leurs.

Étant donné que la portée est ferme dans le journal, elle provient très probablement de l'optique de la plate-forme Spotter. Cela a probablement été confirmé par avion. Maintenant, rappelez-vous que tout cela se produit après que BB MASSACHUSETTS a engagé BB JEAN BART à une distance de 24 000 verges et augmentant à 29 000 verges. Rappelez-vous également que JB a pu chevaucher Big Mamie plusieurs fois et qu'elle n'avait aucun FCS. Son repérage a peut-être été fait depuis El Hank. Ils utilisaient des optiques.

Le Massachusetts a utilisé à la fois des appareils optiques et des avions pour la repérer lors du bombardement de Jean Bart et des navires dans le port.

L'une des choses déroutantes à propos de Casablanca est que les États-Unis utilisaient un fuseau horaire et que les Français de Vichy utilisaient un fuseau horaire 30 minutes plus tard.

Wikipédia a un bon article sur la bataille navale de Cassablanca, mais utilise aussi des moments déroutants.

"17.^ abcdefg Le Maroc a observé l'heure de Greenwich (GMT) mais, à 7° 35′ Ouest, Casablanca avait 30 minutes de retard sur le premier méridien. Le lever du soleil astronomique était à 06:54 GMT le jour de l'invasion. Les horloges de TF 34 étaient apparemment réglé sur UTC-1. Le début du bombardement du port de Casablanca par l'USS Massachusetts est signalé à 08h04 par Auphan & Mordal, mais à 07h04 par les sources USN Karig et Potter & Nimitz. "

"Alors que la force de couverture engageait la batterie El Hank à l'ouest de Casablanca, sept navires du 2e escadron léger français sont sortis du port de Casablanca à 09h00[22] sous le couvert d'un écran de fumée pour attaquer les navires de troupes ancrés au large de Fedala à l'est.[ 21] Le chef de la flottille française Milan a effectué une sortie avec les destroyers Fougueux et Boulonnais. À 09h20, l'escadre française a été mitraillée par des avions de chasse du Ranger.[22] Les artilleurs français ont coulé une péniche de débarquement et ont touché Ludlow.[24] Milan a échoué après. étant endommagé par des tirs de Wilkes,[25][26] Wichita et Tuscaloosa.[20] Massachusetts et Tuscaloosa ont engagé les destroyers français Fougueux à 10h00 et Boulonnais à 10h12.[26] Fougueux a coulé à 10h40. [24] Le croiseur léger français Primauguet est sorti avec le destroyer leader de la flottille Albatros et les destroyers Brestois et Frondeur. Engagé par le Massachusetts, la force Primauguet était sous-armée car Primauguet était en cours de radoub et n'était pas pleinement opérationnel, mais a néanmoins riposté. La flottille française a a également été engagé par Augusta et Brooklyn de 11h00 à 11h20. [26] Albatros échoué pour éviter de couler. Les navires restants sont retournés au port de Casablanca où le Primauguet s'est échoué et a brûlé et les deux destroyers ont chaviré. Quarante-cinq membres d'équipage ont été tués à bord du Primauguet, et plus de 200 autres blessés. Le sous-marin français Amazone a raté Brooklyn avec une salve de torpilles.[20][25] La Sybille a disparu sur une station de patrouille entre Casablanca et Fedala, mais la cause de sa destruction reste incertaine.[20][27] Les sous-marins français survivants Sidi Ferruch et Le Conquerant sont sortis sans torpilles pour éviter la destruction dans le port. Le Tonnant parvient à charger quelques torpilles avant de repartir.

L'Augusta a coulé le Boulonnais[20] à midi[24] et le seul destroyer français encore opérationnel était L'Alcyon.[21][24] Trois petits navires de guerre français ont émergé du port de Casablanca en début d'après-midi pour sauver les marins du destroyer coulé Fougueux, mais les navires de sauvetage ont été refoulés par les tirs d'obus de la force de couverture américaine.[28]"

18.^ Potter & amp Nimitz (1960) pp.572-575
19.^ a b Karig (1946) p.203
20. ^ un b c d e f g h je Cressman (2000) p.129
21.^ a b c d e Potter & amp Nimitz (1960) p.575
22.^ a b c d e f Auphan & ampMordal (1960) p.230
23.^ Karig (1946) p.206
24.^ un bcd Auphan&Mordal (1976)p.233
25.^ a b c d e Rohwer & amp Hummelchen (1992) p.175
26.^ a bc Brown (1995) p.72
27.^ un b Auphan&Mordal (1976)p.235
28.^ Potter et Nimitz font référence à un destroyer et à deux sloops, et Auphan et Mordal identifient le destroyer comme L'Alcyon. Cressman identifie les trois navires comme le sloop colonial La Grandiere de 1969 tonnes avec les sloops de deuxième classe La Gracieuse et le Commandant Delage. La Grandière avait à peu près la taille d'un destroyer avec trois canons de 5,5 pouces (140 mm) et une vitesse maximale de 15 nœuds. Jane's Fighting Ships désigne les sloops de deuxième classe comme des dragueurs de mines de 20 nœuds et de 630 tonnes armés de deux canons de 89 mm.

Ainsi, le DD Massachusetts frappa à 10 h 35 (heure USN) et coula à 10 h 40 (heure USN) était le Fougueux. L'émission française l'engagement a commencé à 1000 (heure française) et 1012 (heure française).

Un autre événement déroutant au cours de la bataille navale est ce qui est arrivé au DD français La Sybille. Elle a été perdue pendant la bataille navale, mais aucun navire de guerre de l'USN n'a revendiqué le mérite de l'avoir coulé. Elle aurait pu faire l'objet d'un tir ami d'une batterie côtière ou d'un SS français.

Étant donné que la portée est ferme dans le journal, elle provient très probablement de l'optique de la plate-forme Spotter. Cela a probablement été confirmé par avion. Maintenant, rappelez-vous que tout cela s'est produit après que BB MASSACHUSETTS a engagé BB JEAN BART à une distance de 24 000 verges et passant à 29 000 verges. Rappelez-vous également que JB a pu chevaucher Big Mamie plusieurs fois et qu'elle n'avait aucun FCS. Son repérage a peut-être été fait depuis El Hank. Ils utilisaient des optiques.


Étoile du Lincoln Journal

Date réelle inconnue


FTG Frank A Wood - alias "Woody"


FTG Frank A Wood - alias "Woody"


Mullinnix en action

Pour la Région militaire II, le mois de juin a apporté une vague d'activités ennemies et cette plus grande utilisation des moyens de tir navals. Le 1er juin, le LZ Crystal s'est retrouvé assiégé par les forces de l'ANV et a reçu des tirs de roquettes, de mortiers et d'artillerie. Le commandant de l'ARVN a demandé que deux destroyers de l'US Navy avec des canons de calibre 5"/54 soient mis à disposition pour une couverture continue à longue portée. Du 4 au 14 juin, le commandant de la ligne de tir a fourni deux de ces destroyers qui ont tiré en soutien aux troupes amies.


Remarque : ces 40 tours sont comptés dans le total du 31 mai (voir ci-dessus)


340 cartouches supplémentaires tirées par Mullinnix le 1er juin


Auvents sur USS Schenck (DD-159) - Histoire

45 000 tonnes (léger)
57 599 tonnes (pleine charge)
887'3" x 108'3" x 38'
Armement (tel que construit)
9 pistolets 16" 50 cal Mark 7
20 x 5" 38 cal Mark 12 canons
Canons AA de 80 x 40 mm
49 canons AA de 20 mm

Départ de Brooklyn pour des essais en mer au large de New York et une croisière d'essai dans la baie de Chesapeake. Le 11 novembre 1944 partit pour Norfolk à destination de la flotte du Pacifique. Le 18 novembre 1944, il a transité par le canal de Panama puis s'est rendu à San Francisco pour l'aménagement final. Initialement, le Missouri a été peint avec un camouflage éblouissant Camouflage Measure 32, Design 22D, mais a ensuite été repeint en gris.

Histoire de la guerre
Le 14 décembre 1944, il a quitté San Francisco et est arrivé dix jours plus tard à Pearl Harbor puis est parti le 2 janvier 1945 à travers l'océan Pacifique et est arrivé onze jours plus tard à Ulithi et est devenu le quartier général temporaire du vice-amiral Marc A. Mitscher.

Le 27 janvier 1945, Ulithi a quitté Ulithi dans le cadre de la force de contrôle de la Task Force 58 (TF-58) comprenant l'USS Lexington CV-16. Le 1er février 1945, mouilla au quai n°36 à Ulithi pour charger des provisions et effectuer des travaux de routine. Le 2 février 1945, il a déménagé au poste de tir Able et a effectué des tirs antiaériens visant des manches de cibles remorquées. Le 10 février 1945, à 7 h 20, il s'est mis en route pour l'entraînement au tir et a lancé trois hydravions SC-1 Seahawk pour l'observation des tirs de surface des batteries principale et secondaire. Peu de temps après le décollage, le SC-1 Seahawk 35362 piloté par le lieutenant Everett N. Frothingham a développé des problèmes de moteur et s'est écrasé dans la mer et le pilote est décédé avant que l'USS Lewis Hancock DD-675 puisse être secouru. Le 16 février 1945, des avions porteurs attaquent le Japon. Par la suite, le Missouri fournit un appui-feu contre des cibles sur Iwo Jima à l'appui du débarquement du Corps des Marines des États-Unis (USMC), puis est parti avec la Task Force 58 (TF-58).

Le 5 mars 1945, il est arrivé à Ulithi et a été affecté au groupe opérationnel de porte-avions avec l'USS Yorktown et est parti neuf jours plus tard pour soutenir les attaques d'avions porte-avions contre le Japon. Le 18 mars 1945, il a pris position au large de la mer intérieure et, dans le cadre de la force de filtrage, a déclaré que quatre avions abattus par la suite ont couvert le retrait de l'USS Franklin endommagé, puis s'est rendu à Okinawa. Le 24 mars 1945, le Missouri faisait partie du bombardement d'Okinawa avant l'invasion jusqu'à ce que les débarquements amphibies commencent le 1er avril 1945, puis rejoignit la force de filtrage pour l'opération.

Le 11 avril 1945, au large d'Okinawa, seize avions ennemis ont été repérés au radar. Un avion, un A6M Zero probablement piloté par Ishino Setsuo, s'est approché de la poupe et bien que touché par des tirs antiaériens et s'est écrasé sur le côté tribord du cuirassé. Une photo célèbre a été prise quelques instants avant l'impact de l'avion.

L'avion a ricoché, ne causant que des dommages mineurs, mais le pilote a été catapulté du cockpit et son corps a démoli une partie d'un support de canon. Le corps du pilote a atterri sur le pont et a été enterré par le navire le lendemain, avec une garde d'honneur de la Marine tirant un salut. Une bosselure dans la coque entre les cadres 159 et 165 demeure. À l'intérieur d'une vitrine se trouvent des morceaux d'épave de ce Zero, qui seraient pilotés par le maître de 2e classe Ishino Setsuo.

Le 17 avril 1945, un sous-marin ennemi a été détecté à 12 milles de distance et des avions porteurs de l'USS Bataan et quatre destroyers ont été envoyés, ce qui a entraîné le naufrage du sous-marin japonais I-56. Le 5 mai 1945, détaché et retourné à Ulithi.

Le 29 août 1945, des navires de guerre de l'US Navy (USN) avec des dragueurs de mines entrent dans la baie de Tokyo avec l'USS Iowa (BB-61) ancré au large de Yokosuka. Le 1er septembre 1945, jette l'ancre au poste d'amarrage F 71 dans la baie de Tokyo et passe la journée à préparer la cérémonie officielle de reddition prévue pour le lendemain matin.

Reddition du Japon
Le 2 septembre 1945 à 7 heures du matin, le corps de presse américain de 170 journalistes et cameramen à bord de l'USS Buchanan (DD-484) monte à bord du Missouri pour se préparer à la couverture de la cérémonie officielle de reddition. Ensuite, des officiers supérieurs de toutes les nations alliées arrivent à bord de vedettes et de destroyers. À 8 h 43, le général Douglas MacArthur et l'amiral de la flotte Nimitz embarquent dans le Missouri. A proximité se trouvait un drapeau américain encadré arboré par le navire amiral USS Susquehanna du commodore Matthew C. Perry lorsqu'il est entré dans la baie d'Edo (baie de Tokyo) le 8 juillet 1853.

A 8h56, les représentants japonais sont montés à bord sous la direction du ministre des Affaires étrangères Mamoru Shigemitsu. À 9 h 02, le général Douglas MacArthur s'est dirigé vers les microphones et a commencé la cérémonie de vingt-trois minutes. Les émissaires japonais ont signé l'instrument de capitulation mettant officiellement fin à la guerre du Pacifique et à la Seconde Guerre mondiale. Clôturant la cérémonie, le général Douglas MacArthur déclare : « Prions pour que la paix soit maintenant restaurée dans le monde et que Dieu la préserve toujours. Ces procédures sont closes ! » A 9h30, les représentants japonais sont partis suivis de MacArthur et Nimitz puis des officiers supérieurs.

Le 27 octobre 1945, il participe à la Navy Day Fleet Review dans le port de New York et tire un salut avec l'un de ses canons de 5 pi. Au cours des cérémonies, l'USS Renshaw (DD-499) livre le président américain Harry S. Truman à bord avec l'amiral Jonas H. Ingram, l'amiral de la flotte William D. Leahy, chef d'état-major, et le général de brigade Vaughn pour inspecter le cuirassé et l'emplacement de la reddition.

Après la guerre
Désarmé en 1955 et remis en service. De nouveau désarmé en 1991. En 1996, elle a été remorquée à Pearl Harbor pour une exposition permanente amarrée au large de Ford Island.

USS Missouri comme musée
Ouvert aux visiteurs avec entrée payante du USS Missouri Memorial Museum.Le navire constitue le serre-livre de l'histoire navale de la Seconde Guerre mondiale, amarré en permanence à Battleship Row, à côté du mémorial de l'USS Arizona. Bien que le cuirassé ait été modernisé au cours des années 1980, les commandes du pont volant sont les mêmes que celles utilisées pendant la Seconde Guerre mondiale.

Mémoriaux
Un marqueur historique en laiton est situé sur le pont sur le site de la capitulation officielle du Japon le 2 septembre 1945. Aujourd'hui, la plaque est recouverte d'un couvercle de hublot pour protéger la plaque.

Les références
Journal de guerre du NARA USS Missouri - 24-31 juillet 1944
Journal de guerre du NARA USS Missouri - Septembre 1944
Journal de guerre du NARA USS Missouri - Octobre 1944
Journal de guerre du NARA USS Missouri - novembre 1944
Journal de guerre du NARA USS Missouri - Décembre 1944
Journal de guerre du NARA USS Missouri - Janvier 1945
Journal de guerre du NARA USS Missouri - Février 1945
Journal de guerre du NARA USS Missouri - Mars 1945
Journal de guerre du NARA USS Missouri - Avril 1945
Journal de guerre du NARA USS Missouri - Mai 1945
Journal de guerre du NARA USS Missouri - Juin 1945
Journal de guerre du NARA USS Missouri - Juillet 1945
Journal de guerre du NARA USS Missouri - Août 1945
Journal de guerre du NARA USS Missouri - Septembre 1945
Commandement de l'histoire navale et du patrimoine (NHHC) Baie de Tokyo : La reddition officielle de l'Empire du Japon, USS Missouri, 2 septembre 1945
NavSource - USS Missouri BB-63 (photos)
AP Images - Reddition du Japon pendant la Seconde Guerre mondiale 686883055949
Site officiel du mémorial du cuirassé Missouri

Contribuer des informations
Êtes-vous un parent ou associé à une personne mentionnée?
Vous avez des photos ou des informations supplémentaires à ajouter ?


Récompenses

USS Ponaganset (AO-86), au General Ship and Iron Works, Boston, MA, 9 décembre 1947 Programme "Noël en mer" utilisé sur l'USS Ponaganset, 25 décembre 1945 (extérieur) Programme "Noël en mer" utilisé sur l'USS Ponaganset, 25 décembre 1945 (intérieur)

Ponaganset désarmé le 26 avril 1946 et a été rayé de la Navy List le 23 avril 1947. Il a été rendu à la Maritime Commission pour élimination à Norfolk le 15 mai 1947.

Ponaganset a remporté deux étoiles de bataille pour le service de la Seconde Guerre mondiale.


Auvents sur USS Schenck (DD-159) - Histoire

Le Theodore Roosevelt (CVN 71) est le quatrième porte-avions de classe Nimitz. Le contrat a été attribué à Newport News Shipbuilding and Drydock Company le 30 septembre 1980. La quille a été posée sur 31 octobre 1981, avec le secrétaire à la Défense Caspar Weinberger initiant la première soudure. Le 3 novembre, le secrétaire à la Marine John F. Lehman a annoncé que le porte-avions porterait le nom du 26e président des États-Unis, Theodore Roosevelt.

Il a été le premier porte-avions à être assemblé en grandes sections, ou modules. Le processus a commencé avec le navire en morceaux, un peu comme un modèle en plastique. Les pièces ont été pré-installées dans des zones de "pose", assemblées en grands modules, hissées en place et soudées ensemble. Bon nombre des plus gros systèmes ont été installés dans les modules alors qu'ils se trouvaient encore dans les zones de dépôt. Cela a réduit le besoin de découper et de ressouder les passages d'accès. La construction modulaire, rendue possible grâce à l'utilisation d'un énorme portique capable de soulever 900 tonnes, a permis de réduire de 16 mois le temps de construction de TR. Les techniques de construction innovantes employées par Theodore Roosevelt ont été utilisées sur tous les porte-avions depuis.

27 octobre 1984 L'unité de pré-mise en service Theodore Roosevelt a été officiellement baptisée. Mme Barbara Lehman, l'épouse de SECNAV John F. Lehman, a servi de sponsor du navire. Le capitaine Paul W. Parcells est le futur commandant.

25 octobre 1986 L'USS Theodore Roosevelt (CVN 71) a été commandé lors d'une cérémonie à Outfitting Berth # 1, Newport News Shipbuilding à Newport News, en Virginie.

Le 3 novembre, le porte-avions à propulsion nucléaire a quitté Newport News pour la certification du poste de pilotage au large des côtes de Virginie. A 13h00, un C-1A de VRC-40 devient le premier avion à effectuer un atterrissage arrêté sur le Theodore Roosevelt.

4 novembre, un A-7E Corsair II du Navy Air Test Center (NATC) de Patuxent River, dans le Maryland, a été le premier avion à voilure fixe lancé depuis le pont du TR.

17 novembre, l'USS Theodore Roosevelt est arrivé pour la première fois à son port d'attache de la base navale de Norfolk à Norfolk, en Virginie.

Du 7 au 19 décembre, le Roosevelt était en cours dans le Jacksonville Op. Zone pour les essais de qualification de navire de système d'armes (WSSQT).

Le 23 décembre, le Vice-amiral Richard M. Dunleavy a relevé le Vice-amiral Robert F. Dunn en tant que commandant de la Naval Air Force de la flotte de l'Atlantique des États-Unis, au cours d'une cérémonie de passation de commandement à bord du CVN 71 à la base navale de Norfolk's Pier 12.

Le 4 janvier 1987, l'USS Theodore Roosevelt a quitté Norfolk pour une croisière Shakedown de six semaines dans la baie de Guantanamo OPAREA.

12 janvier, Un SH-3H, affecté à l'Escadron d'hélicoptères anti-sous-marins (HS) 11, a abandonné en mer au large des côtes de la Floride après avoir rencontré des difficultés mécaniques. Les membres d'équipage secourus en toute sécurité.

Le 28 janvier, le Theodore Roosevelt a jeté l'ancre au large de l'île de New Providence aux Bahamas pour une visite de cinq jours à Nassau.

Du 2 au 12 mars, le porte-avions de classe Nimitz était en route dans le cadre de l'opération Jacksonville. Zone pour une évaluation du Bureau d'inspection et d'arpentage (INSURV).

Le 14 mars, le CVN 71 a quitté le port d'attache pour sa première croisière d'un jour pour les personnes à charge avec 8 000 amis et membres de la famille.

Le 30 mars, l'USS Theodore Roosevelt est entré dans la construction navale de Newport News pour une disponibilité post-shakedown (PSA) de quatre mois.

Après avoir effectué des essais en mer du 27 au 29 juillet, le TR était en cours pour les essais de choc du 4 au 14 août En cours pour les essais de choc du 31 août au 4 septembre et du 8 au 21 septembre.

Le 9 septembre, un SH-60F, piloté par le lieutenant Jeff Miller, du NATC Patuxent River a effectué son premier atterrissage sur un porte-avions en mer.

3 octobre, le capitaine Dayton W. Ritt a relevé le capitaine Paul W. Parcells en tant que commandant du Roosevelt.

Du 6 au 15 octobre, le Theodore Roosevelt était en cours dans le Jacksonville Op. Zone pour les qualifications de transporteur de flotte En cours pour le FCQ dans le Virgina Capes Op. Zone du 23 février au 3 mars 1988.

Le 13 mars, l'aviateur E3 Ronald E. Krauss, affecté au Carrier Airborne Early Warning Squadron (VAW) 124, a été tué par l'hélice C-2 pendant les opérations de vol.

Le 7 avril, l'USS Theodore Roosevelt est retourné à la base navale de Norfolk après une croisière Tiger de deux jours au départ de Fort. Lauderdale, Floride Le navire était en route depuis quatre semaines, menant des opérations CQ et Shakedown dans les OPAREAs de Jacksonville et de Guantanamo Bay. En cours à nouveau pour FCQ dans l'opération Virgina Capes. Zone du 18 au 24 avril.

Du 23 mai au 28 juin, le TR était en cours pour la phase de formation avancée dans les zones d'exploitation de Virginia Capes, Jacksonville et Caraïbes. Le 30 mai, l'Airman Apprentice William H. Berry, III a été perdu en mer après avoir été soufflé par-dessus bord par un A-6 Intruder lors d'opérations aériennes, à 163 milles au nord-est de Jacksonville, en Floride, visite du port à St Thomas, Îles Vierges américaines, à partir de 17-19 juin.

Le 6 juillet, l'USS Theodore Roosevelt a quitté Norfolk pour des exercices de vapeur indépendants (ISE) à Virginia Capes Op. Zone en cours pour la flotte CQ du 20 au 24 juillet et du 15 au 18 août.

Le 25 août, le Roosevelt a quitté son port d'attache, pour la première fois avec son groupement tactique, pour participer à l'exercice OTAN Teamwork '88, dans le nord de l'océan Atlantique. Il est entré dans le Festfjord, en Norvège, le 14 septembre.

Le 25 septembre, le CVN 71 est arrivé à Wilhelmshaven, en République fédérale d'Allemagne, pour une escale de quatre jours. Il est rentré chez lui le 11 octobre.

Du 7 au 18 novembre, le porte-avions était en cours dans l'opération portoricaine. Zone d'exercice de la flotte (FLEETEX) 1-89.

30 décembre, l'USS Theodore Roosevelt a quitté la base navale de Norfolk pour son premier déploiement méditerranéen. Il s'agit également du premier déploiement du premier escadron aérien de 10 escadrons, le CVW-8.

15 janvier 1989 Le groupement tactique USS Theodore Roosevelt a relevé le BG USS John F. Kennedy (CV 67) en tant que commandant de la Force opérationnelle (TF) 60, dans la mer Méditerranée.

24 janvier Le porte-avions à propulsion nucléaire mouille au large de Palma de Majorque, en Espagne, pour une escale d'une semaine.

Le 10 février, le Theodore Roosevelt jette l'ancre au large de Marseille, en France, pour une escale de six jours. Des vents de Mistral inattendus ont forcé une sortie d'urgence le 14. Il est revenu le 16 pour récupérer les membres d'équipage et est parti le 17 février.

Le 24 février, le CVN 71 a jeté l'ancre au large des côtes d'Alexandrie, en Égypte, pour une escale de trois jours. Visite au port d'Antalya, en Turquie, du 3 au 10 mars.

Le 15 mars, l'USS Theodore Roosevelt a jeté l'ancre au large de Naples, en Italie, pour une escale de cinq jours Ancré dans la rade de Tanger le 25 mars, pour une visite de deux jours au Maroc Ancré dans la baie d'Augusta, en Sicile, du 29 au 31 mars Ancré au large de Toulon , France, du 3 au 10 avril. Ancré au large de Monaco, France, du 14 au 17 avril. Lors du transit vers Monaco, le 13 avril, des avions de l'Escadron d'hélicoptères anti-sous-marins (HS) 9 ont secouru quinze plaisanciers britanniques de quatre voiliers sombrant dans une mer de type ouragan.

Le 25 avril, le CVN 71 a de nouveau tiré dans la baie d'Augusta pour une brève escale. Le TR participe actuellement à l'exercice OTAN Dragon Hammer, du 20 avril au 2 mai.

Le 4 mai, l'USS Theodore Roosevelt a jeté l'ancre au large de Haïfa, en Israël, pour une escale de cinq jours. Ancré à nouveau le 12 mai, pour une visite de quatre jours avant de participer à l'exercice Juniper Stallion, du 18 au 20 mai. Visite du port à Palma de Majorque du 24 mai au 3 juin.

8 juin, le TR s'est arrêté dans la baie d'Augusta, en Italie, pour une escale de deux jours après avoir participé à l'exercice Sardinia '89, du 4 au 7 juin, avec des unités d'Italie, de France et d'Espagne.

15 juin, le Theodore Roosevelt a effectué des rotations avec l'USS Coral Sea (CV 43) a participé à l'exercice de la Semaine nationale 89B du 10 au 18 juin.

30 juin, l'USS Theodore Roosevelt est retourné au port d'attache après un déploiement de six mois.

Le 31 juillet, le quatrième porte-avions de classe Nimitz est entré dans le chantier naval de Norfolk à Portsmouth, en Virginie, pour une disponibilité restreinte sélectionnée (SRA) de trois mois et demi.

Le 24 novembre, le CVN 71 a quitté NNSY pour des essais en mer de deux jours en cours pour les qualifications de porte-avions dans VACAPES Op. Zone, du 6 au 13 décembre.

24 janvier 1990 USS Theodore Roosevelt en cours pour les qualifications de transporteur de flotte dans le Vrginia Capes Op. Secteur FCQ également du 22 au 28 février, du 9 au 16 mars et du 24 au 30 avril.

Le 4 mai, le Vice-amiral Michael P. Kalleres a relevé le Vice-amiral Jerome L. Johnson en tant que commandant de la deuxième flotte américaine, au cours d'une cérémonie de passation de commandement à bord du TR.

Le 9 mai, l'USS Theodore Roosevelt a quitté Norfolk pour une visite de formation de recyclage (REFTRA) à Port Everglades, en Floride, du 18 au 22 mai.

9 juin Le capitaine Charles S. Abbot a relevé le capitaine Dayton W. Ritt en tant que commandant du Roosevelt lors d'une cérémonie de passation de commandement à bord du navire à la base navale de Norfolk.

Le 16 juin, le Theodore Roosevelt a quitté le port d'attache pour une croisière d'un jour pour les personnes à charge.

Du 20 juin au 27 juillet, le porte-avions était en route dans l'OPAREA portoricain pour l'entraînement en phase avancée (APT). Visites portuaires à St. Thomas, Îles Vierges, du 2 au 6 juillet et à Port of Spain, Trinité-et-Tobago.

Le 25 septembre, le CVN 71 a quitté Norfolk pour une semaine en cours afin d'effectuer les qualifications des transporteurs de flotte.

Le 12 octobre, l'USS Theodore Roosevelt s'est rendu à Port Everglades, en Floride, pour une visite de trois jours à Fort. Lauderdale participera à la célébration des Journées de la marine du comté de Broward Est rentré chez lui le 19 octobre après FCQ en cours pour FLEETEX 1-91, du 31 octobre au 19 novembre.

28 décembre, USS Theodore Roosevelt a quitté la base navale de Norfolk pour un déploiement prévu à l'appui des opérations Desert Shield.

le 31 décembre, Un EA-6B, affecté à l'Escadron de guerre électronique tactique (VAQ) 141, est entré dans l'eau après qu'un câble de train d'arrêt s'est séparé lorsque l'avion tentait d'atterrir. Les membres d'équipage secourus.

14 janvier 1991 Le Theodore Roosevelt est entré dans la mer Rouge après avoir transité par le canal de Suez.

Le 19 janvier, l'avion de Carrier Air Wing (CVW) 8 a lancé ses premières sorties de combat à l'appui de l'opération Desert Storm, depuis une station dans le golfe Persique.

24 janvier, Un F/A-18C, affecté au Strike Fighter Squadron (VFA) 15, a été perdu en mer en raison d'une panne de moteur/perte de contrôle. Le lieutenant H. E. Overs a été éjecté en toute sécurité.

2 février, Un A-6, affecté à l'Escadron d'attaque (VA) 36, a été perdu lors d'une mission de combat au-dessus de l'île de Faylaka. Le lieutenant Cmdr. Barry T. Cook et le lieutenant Patrick Kelly ont été tués.

5 février, Un F/A-18C, affecté au Strike Fighter Squadron (VFA) 87, s'est écrasé dans le nord du golfe Persique au retour d'une mission de combat. Le lieutenant Robert J. Dwyer a été perdu en mer.

Dans la nuit du 20 février, John Bridget, une chemise verte, a travaillé sur le pont d'envol et a aidé à préparer les jets pour le décollage. Il était à la catapulte où un A-6 Intruder se tenait prêt pour le décollage et il était trop fatigué pour remarquer qu'il était trop près de l'avion et soudain il a été aspiré dans la turbine de l'avion. Les autres personnes n'ont remarqué l'accident que lorsqu'un jet de flamme est sorti de la queue de l'avion. Le décollage est alors interrompu mais personne ne sait vraiment quoi faire. Un instant plus tard, John Bridget a rampé hors de la turbine et s'est effondré sur le pont d'envol. Ses seules blessures étaient des égratignures. Il a survécu grâce à sa combinaison de protection qui a détruit et arrêté la turbine.

Le 12 mars, l'USS Theodore Roosevelt est arrivé à Dubaï, aux Émirats arabes unis, pour un R&R de quatre jours après 75 jours de mer. Ancré au large de Bahrain Bell le 21 mars.

Le 1er avril, le Theodore Roosevelt a transité par le détroit de Bab El Mandeb et a entamé une opération de trois semaines en mer Rouge.

Le 21 avril, le CVN 71 est arrivé à la station nord-est de Chypre et a commencé des missions de reconnaissance photographique et de couverture aérienne tactique au-dessus du nord de l'Irak à l'appui de l'opération Provide Comfort, après que les forces irakiennes se soient retournées contre les Kurdes.

25 mai, le TR a jeté l'ancre au large de Haïfa, en Israël, pour une escale de cinq jours. Ancré au large de Rhodes, en Grèce, du 2 au 7 juin Chiffre d'affaires avec l'USS Forrestal (CV 59) le 14 juin.

28 juin, l'USS Theodore Roosevelt est retourné à Norfolk après une croisière Tiger de trois jours depuis les Bermudes, achevant ainsi le déploiement de combat de six mois. Les avions du CVW-8 ont effectué 3 897 sorties et largué 4 843 233 livres de munitions à l'appui de l'ODS, avant le cessez-le-feu du 28 février.

Le 6 août, le Vice-amiral Antony A. Moins soulagé Vice-amiral. J. K. Prêt en tant que commandant de la Naval Air Force de la flotte de l'Atlantique des États-Unis, au cours d'une cérémonie de passation de commandement à bord du Roosevelt.

Le 12 août, le capitaine Charles W. Moore, Jr., a relevé le capitaine William J. Fallon en tant que commandant du CVW-8 lors d'une cérémonie à bord du CVN 71.

Le 19 août, l'USS Theodore Roosevelt a quitté Norfolk pour une qualification de porte-avions de flotte de six jours dans l'OPAREA de Virginia Capes.

Le 13 septembre, le Theodore Roosevelt jette l'ancre au large des côtes d'Halifax, en Nouvelle-Écosse, pour une escale de trois jours. Retourne à Norfolk le 20 septembre.

Le 21 septembre, le quatrième porte-avions de classe Nimitz a quitté la base navale de Norfolk pour une crise du jour des personnes à charge.

Le 1er octobre, l'USS Theodore Roosevelt est entré dans le chantier naval de Norfolk (NNSY) pour une période de disponibilité restreinte sélectionnée en cale sèche (DSRA) de six mois.

Après des essais en mer du 15 au 17 mai 1992, le TR était en route du 20 au 27 mai pour FRS/CVW-8 CQ au large de la Virginie En cours pour CSSQT du 8 au 25 juin Visite portuaire à St. Thomas du 18 juin au 22 En cours dans les caps de Virginie Op. Zone du 17 au 21 juillet.

Le 25 juillet, le Theodore Roosevelt a quitté Norfolk pour une croisière d'un jour pour les personnes à charge.

Du 6 au 22 août, le TR était en cours pour la formation de recyclage (REFTRA) et ORSE dans la zone d'opération VACAPES.

27 août, le capitaine Stanley W. Bryant a relevé le capitaine Charles S. Abbot en tant que commandant du CVN 71.

Le 6 octobre, l'USS Theodore Roosevelt a quitté la base navale de Norfolk pour une visite du port FRS/CVW-8 CQ à Ft. Lauderdale du 13 au 19 octobre pour les Journées de la marine du comté de Broward.

Le 12 novembre, le Theodore Roosevelt a quitté le port d'attache pour un exercice d'unité d'entraînement complet (COMPTUEX) 2-93.

26 novembre Le porte-avions à propulsion nucléaire a jeté l'ancre au large de Charlotte Amalie, dans les îles Vierges américaines, pour une visite de trois jours à Saint-Thomas. Il est rentré chez lui le 8 décembre.

Du 14 au 18 décembre, le Roosevelt était en cours pour la phase initiale d'intégration de Special Purpose Marine Air Ground Task Force (SPMAGTF).

14 janvier 1993 USS Theodore Roosevelt en cours pour une intégration de deux semaines de SPMAGTF dans l'équipe CVN 71/CVW-8 en cours pour la phase secondaire d'intégration du 2 au 11 février, pour tester le concept de l'embarquement d'un Marine polyvalent force dans un porteur.

11 mars, l'USS Theodore Roosevelt a quitté Norfolk pour son troisième déploiement.

Le 25 mars, le groupement tactique Theodore Roosevelt a relevé le BG USS John F. Kennedy (CV 67) et a commencé son soutien à l'opération Provide Promise dans la mer Adriatique.

26 mars, Un E-2C, affecté à l'Escadron d'alerte avancée aéroporté (VAW) 124, s'est écrasé dans la mer Ionienne, à environ un mile du porte-avions, peu de temps après avoir "fait un écart" d'une tentative d'atterrissage sur le TR, en raison d'un "pont défectueux". Les cinq membres d'équipage ont été perdus en mer.

Le 12 avril, l'avion de Carrier Air Wing (CVW) 8 a lancé ses premières sorties à l'appui de l'opération Deny Flight.

Le 28 mai, l'USS Theodore Rosevelt a jeté l'ancre de la côte de Rhodes, en Grèce, pour une escale de cinq jours après 78 jours de mer.

Le 26 juin, le TR a quitté la mer Adriatique en route vers Marseille, France. A reçu l'ordre d'entrer dans la mer Rouge à l'appui de l'opération Southern Watch le 27 juin.

Le 12 juillet, un arrimeur du C-2E a été soufflé par-dessus bord et perdu en mer. Retourné en Méditerranée le 15 juillet.

Le 18 juillet, le Theodore Roosevelt a jeté l'ancre au large de Naples, en Italie, pour une escale de huit jours. Retourné en mer Adratique fin juillet. Visite du port à Corfou, en Grèce, du 6 au 11 août. 26.

8 septembre, l'USS Theodore Roosevelt est rentré chez lui après avoir été déployé pendant 184 jours et 169 jours en cours.

En cours du 18 au 21 octobre, au large des côtes de Virginie, pour effectuer des déchargements de munitions avec l'USS Nitro (AE 23) et le CVW-8 Carrier Qualifications.

Le 23 octobre, le porte-avions de classe Nimitz a quitté Norfolk pour une croisière d'un jour pour les personnes à charge.

Le 19 novembre, le CVN 71 est arrivé au quai 5 du chantier naval de Norfolk pour une disponibilité restreinte sélectionnée (SRA).

Le 14 avril 1994, l'USS Theodore Roosevelt a quitté NNSY pour une semaine d'essais en mer.

Du 17 au 27 mai, le TR était en cours pour Tailored Ship's Training Availability (TSTA) IV et le chargement de munitions En cours pour TSTA I du 21 au 29 juin.

8 juillet, le capitaine Ronald L. Christenson a relevé le capitaine Stanley W. Bryant en tant que commandant du Theodore Roosevelt Underway pour TSTA II du 19 au 28 juillet.

Le 17 août, le Theodore Roosevelt est retourné au port d'attache après 18 jours en cours pour les qualifications de porte-avions de remplacement de la flotte (FRS-CQ) et l'examen de sauvegarde du réacteur opérationnel (ORSE).

Du 2 novembre au 15 décembre, le CVN 71 était en cours pour une visite du port de formation sur mesure (TSTA) III et COMPTUEX à Saint-Martin, Antilles néerlandaises, du 22 au 25 novembre.

Le 21 janvier 1995, l'USS Theodore Roosevelt a quitté Norfolk pour un exercice interarmées de deux semaines (JTFEX) 95-2.

22 Mars, l'USS Theodore Roosevelt a quitté la base navale de Norfolk pour un déploiement prévu en Méditerranée.

5 avril, le GT TR a effectué une visite du port du groupe de combat USS Enterprise (CVN 65) à Haïfa, en Israël, du 10 au 13 avril.

Du 14 au 26 avril, le Roosevelt a opéré en mer Rouge à l'appui de l'opération Southern Watch.

Le 2 mai, l'USS Theodore Roosevelt est arrivé à Jebel Ali, aux Émirats arabes unis, pour une visite de six jours à Dubaï. Retourné en mer Méditerranée le 20 mai.

Du 26 mai au 4 juin, le porte-avions a mené des opérations aériennes à l'appui des opérations Deny Flight et Sharp Guard au-dessus du ciel de Bosnie, alors qu'il était stationné dans la mer Adriatique.

Le 5 juin, le CVN 71 a jeté l'ancre au large de Corfou, en Grèce, pour une visite de quatre jours, escale à Rhodes, en Grèce, du 2 au 7 juillet et à Trieste, en Italie, du 24 au 29 juillet.

Le 16 août, l'USS Theodore Roosevelt a de nouveau jeté l'ancre au large de Haïfa, en Israël, pour une escale de six jours avant de participer à l'exercice Infinite Moonlight.

Au 30 août, l'opération Deny Flight est devenue l'opération Deliberete Force, alors que les avions du CVW-8 menaient des frappes de l'OTAN contre des cibles stratégiques des Serbes de Bosnie. Chiffre d'affaires avec l'USS America en mer Adriatique du 9 au 12 septembre.

22 septembre, l'USS Theodore Roosevelt est retourné à Norfolk après un déploiement de six mois dans les 5e et 6e zones de responsabilité de la flotte américaine.

Le 28 octobre, le CVN 71 a quitté le port d'attache pour une croisière d'une journée entre amis et en famille.

Le 9 novembre, le Theodore Roosevelt est entré dans le chantier naval de Norfolk pour une disponibilité restreinte sélectionnée (SRA).

19 mars 1996 Le quatrième porte-avions de classe Nimitz a quitté Portsmouth, en Virginie, pour des essais en mer de six jours.

Le 12 avril, le capitaine Matthew G. Moffit a relevé le capitaine Thomas E. Zelibor en tant que commandant du Carrier Air Wing (CVW) 3 lors d'une cérémonie à bord du TR.

Le 15 avril, l'USS Theodore Roosevelt a quitté la base navale de Norfolk pour une formation sur mesure de 17 jours (TSTA) I/II.

31 mai, le Theodore Roosevelt a jeté l'ancre au large des côtes d'Halifax, au Canada, pour une escale de quatre jours. En cours à nouveau pour TSTA IV le 9 juillet.

Le 31 juillet, le CVN 71 a quitté Norfolk pour une période de sept semaines en cours afin d'effectuer la formation sur mesure pour le navire (TSTA) III/FEP et COMPTUEX.

9 août, Un F/A-18C, affecté au Strike Fighter Squadron (VFA) 105, s'écrase en mer. Le lieutenant Craig M. Munsen a été tué.

Le 18 août, le TR a jeté l'ancre au large des côtes de Saint-Martin, aux Antilles néerlandaises, pour une visite de trois jours Visite du port à Fort. Lauderdale, Floride, le 7 septembre.

Le 9 octobre, l'USS Theodore Roosevelt a quitté son port d'attache pour un exercice de flotte d'entraînement conjoint de 16 jours (JTFEX).

14 octobre, l'USS Leyte Gulf (CG 55) s'est écrasé sur l'USS Theodore Roosevelt au large des côtes de la Caroline du Nord. La collision a déchiré l'avant du golfe de Leyte et causé des dommages de 9 millions de dollars à l'arrière du TR.

1er novembre, le Capitaine David Architzel soulagé Adm arrière. Ronald L. Christenson en tant que CO du CVN 71.

25 novembre, l'USS Theodore Roosevelt a quitté la base navale de Norfolk pour son cinquième déploiement à l'appui de l'opération Southern Watch.

Le 8 décembre, le groupement tactique de l'USS Theodore Roosevelt a effectué une rotation avec l'USS Enterprise BG.

12 décembre Le porte-avions à propulsion nucléaire a jeté l'ancre au large de Carthagène, en Espagne, pour une escale de quatre jours. Ancré au large de Cannes, en France, du 24 au 26 décembre.

Le 31 décembre, le Roosevelt a jeté l'ancre au large de Naples, en Italie, pour une escale prévue au port pour célébrer le nouvel an.

4 février 1997 Un S-3B Viking, affecté à l'Escadron de contrôle de la mer (VS) 22, s'est écrasé env. 87 miles à l'ouest de Haïfa, Israël, vers 18 heures. heure locale, lors d'un exercice d'entraînement de routine, à 47 miles du Theodore Roosevelt. Le lieutenant Cmdr. Mark A. Ehlers, le lieutenant Mark J. Eyre, le lieutenant Mike Weems et l'AW3 Wendy L. Potter ont été perdus en mer.

22 mai, l'USS Theodore Roosevelt est revenu à Norfolk après un déploiement de six mois.

Le 8 juillet, le CVN 71 est entré dans le chantier naval de Newport News pour une mise en cale sèche étendue d'un an à disponibilité restreinte sélectionnée (EDSRA), sa première révision majeure depuis sa mise en service.

22 septembre 1998 Le capitaine David R. Bryant a relevé le capitaine David Architzel en tant que 7e commandant du Roosevelt.

26 mars 1999 L'USS Theodore Roosevelt a quitté son port d'attache pour un déploiement de pointe.

Le 6 avril, le groupement tactique est arrivé en poste dans la mer Ionienne pour soutenir l'opération Noble Anvil de l'OTAN.

Le 7 mai, le Theodore Roosevelt est arrivé à Antalya, en Turquie, pour une escale de cinq jours.

Au cours de l'opération Noble Anvil (Force alliée), entre le 6 avril et le 9 juin, les avions du Carrier Air Wing (CVW) 8 ont effectué 4 270 sorties, dont 3 055 au combat et ont livré 800 tonnes de munitions sur des cibles dans toute la République fédérale de Yougoslavie. Ces sorties impliquaient des missions essentielles de soutien au combat, telles que l'appui aérien rapproché, l'interdiction aéroportée sur le champ de bataille, le soutien électronique et le commandement et le contrôle aéroportés du champ de bataille, ainsi que des missions de frappe.

Le 14 juin, le CVN 71 a jeté l'ancre au large de Palma de Majorque, en Espagne, pour une visite libre de huit jours. Visite du port à Cannes, en France, du 29 juin au 5 juillet.

Le 15 juillet, le Theodore Roosevelt est entré dans le golfe Persique dans le cadre de l'opération Southern Watch, imposant la zone "d'interdiction de vol" au-dessus du sud de l'Irak.

24 juillet, le porte-avions de classe Nimitz mouille à Bahreïn Bell Ancorage pour une visite de trois jours à Manama.

4 septembre, le TR a jeté l'ancre au large des côtes de Rhodes, en Grèce, pour une escale de six jours. Les avions de CVW-8 ont effectué plus de 1 000 sorties à l'appui d'OSW et livré 55 pièces d'artillerie sur des cibles en Irak.

24 septembre, l'USS Theodore Roosevelt est retourné à Norfolk après un déploiement de combat de six mois.

Le 30 octobre, le Roosevelt a quitté la base navale de Norfolk pour une croisière d'une journée entre amis et en famille.

Le 7 janvier 2000, l'USS Theodore Roosevelt est entré dans le chantier naval de Norfolk à Portsmouth, en Virginie, pour une disponibilité incrémentielle planifiée (PIA) de six mois.

10 juin 2001 CVN 71 participe actuellement à un exercice d'unité de formation composite (COMPTUEX) dans l'OPAREA portoricain.

19 septembre, l'USS Theodore Roosevelt a quitté Norfolk pour son septième déploiement, avec le Carrier Air Wing (CVW) 1, dans le cadre de l'opération Enduring Freedom.

19 février 2002 Le Theodore Roosevelt a battu le record de 152 jours consécutifs en mer, établi par l'USS Dwight D. Eisenhower (CVN 69) en 1980.

Le 27 février, l'USS Theodore Roosevelt a jeté l'ancre à Bahrain Bell pour une escale au Liberty Port de Manama après un record de 161 jours en mer.

Le matin du 13 mars, la marine égyptienne a signalé avoir trouvé un corps du lieutenant Joseph Irvin dans l'eau près du phare de Port-Saïd, qui a été porté disparu du Theodore Roosevelt le 8 mars. Irvin, temporairement affecté au CVN 71, était un membre d'équipage. du USS Vella Gulf (CG 72). Au moment de l'incident, le porte-avions transitait par la mer Méditerranée sur le chemin du retour vers Norfolk.

27 mars, l'USS Theodore Roosevelt est retourné à son port d'attache après un déploiement de six mois dans les 5e et 6e Flotte AoR des États-Unis.

En mai, le Theodore Roosevelt est entré dans le chantier naval de Norfolk pour une disponibilité incrémentielle planifiée (PIA) de cinq mois.

Le 25 septembre, l'Adm arrière. John C. Harvey, Jr., a soulagé l'Adm arrière. Kevin J. Cosgriff en tant que commandant, Theodore Roosevelt Carrier Battle Group et commandant, Cruiser-Destroyer Group 8, au cours d'une cérémonie de passation de commandement à bord du TR.

Le 1er novembre, le CVN 71 a quitté le chantier naval de Norfolk pour des essais en mer En cours pour la certification du poste de pilotage avec le CVW-1 du 9 au 17 novembre En cours pour une disponibilité de formation de navire sur mesure (TSTA) début décembre.

6 janvier 2003 L'USS Theodore Roosevelt a quitté la base navale de Norfolk pour TSTA III, problème d'évaluation finale (FEP) et exercice de l'unité de formation composite (COMPTUEX).

Le 21 janvier, après que divers reportages dans les médias aient indiqué qu'un déploiement avait été ordonné, la Marine a confirmé que le groupement tactique CVN 71 devait se déployer dès que le groupement tactique aurait été certifié.

26 janvier, Un F-14D, affecté au Fighter Squadron (VFA) 213, s'écrase vers 4h30. après-midi tout en piégeant à bord, alors que le porte-avions était en route à environ 60 milles à l'est de Porto Rico. Le pilote et le RIO se sont éjectés en toute sécurité et ont été secourus 15 minutes plus tard.

Le 4 février, le USS Theodore Roosevelt BG a terminé avec succès le COMPTUEX et a été certifié prêt à être déployé à partir de l'opération portoricaine. Zone aujourd'hui à l'appui de l'opération Iraqi Freedom et d'autres éventualités si nécessaire A traversé le détroit de Gibraltar le 12 février.

Le 2 mars, l'USS Theodore Roosevelt s'est arrêté dans la baie de Souda, en Crète, pour une escale de quatre jours.

Le 23 mars, l'avion de Carier Air Wing (CVW) 8 a lancé ses premières sorties de combat à l'appui de l'opération Iraqi Freedom en Irak, vers 1h45. matin local, de la gare de la mer Méditerranée orientale.

Le 25 mars, les porte-parole de la Marine ont annoncé que les missions aériennes de Theodore Roosevelt devaient commencer à passer des bombardements soigneusement planifiés contre des cibles militaires irakiennes prioritaires à un soutien plus direct aux troupes alliées engagées dans la bataille avec les forces irakiennes au sol.

L'USS Theodore Roosevelt a continué à opérer en tant que "porte-avions de nuit". nécessitait généralement jusqu'à cinq à six heures de vol, y compris au moins un ou plusieurs rendez-vous avec des ravitailleurs aéroportés en orbite.

Le 6 avril, le sergent technique Todd Gannon, contrôleur d'attaque terminal enrôlé, de l'USAF, du détachement opérationnel Alpha 392, a dirigé une paire de F-14D Tomcat, du VF-213, contre un groupe de chars irakiens tirant depuis le sud. L'un des Tomcats a bombardé les Irakiens, mais l'avion a raté ses cibles et a accidentellement bombardé des alliés alors qu'ils se regroupaient autour d'un char T-55 en panne. La bombe a explosé au milieu des Kurdes, tuant 17 des guerriers et en blessant 45 autres, dont le commandant Wajih Barzani des forces d'opérations spéciales peshmergas et frère de Massoud Barzani, le chef du Parti démocratique kurde.

19 avril, Le Theodore Roosevelt mouille au large de Koper, en Slovénie, pour une escale de cinq jours.

30 avril, une étape importante a été franchie lorsque TR a lancé son 100 000e avion, affecté aux "Shadowhawks" du Tactical Electronic Warfare Squadron (VAQ) 141.

11 mai Le porte-avions à propulsion nucléaire a jeté l'ancre au large de Carthagène, en Espagne, pour une escale d'une semaine.

Le 19 mai, le capitaine David Newland, commandant du Carrier Air Wing (CVW) 8, a terminé son 1 000e atterrissage arrêté à bord du porte-avions avec le piège d'un F-14D affecté aux "Black Lions" du Strike Fighter Squadron (VFA) 213.

29 mai, l'USS Theodore Roosevelt est retourné à la base navale de Norfolk après un déploiement de combat de près de cinq mois. Les avions de CVW-8 ont effectué plus de 6 500 sorties, dont 1 003 sorties de combat, et ont largué plus de 1 million de livres de munitions à l'appui de l'OIF.

25 juin, le capitaine Johnny L. Green a relevé le capitaine Richard J. O'Hanlon en tant que commandant du CVN 71 lors d'une cérémonie de passation de commandement à bord du navire.

Le 24 juillet, le Theodore Roosevelt a quitté Norfolk pour une croisière Tiger de deux jours.

Du 13 au 21 août, le porte-avions était en route pour CVW-8/TRACOM CQ dans les Virginia Capes et Jacksonville Op. Domaines.

Le 23 août, l'USS Theodore Roosevelt a quitté son port d'attache pour une croisière d'une journée entre amis et en famille en cours pour les qualifications de transporteur et des opérations de maintien en puissance du 9 au 20 septembre.

Le 3 octobre, le SMA. William J. Fallon a relevé le SMA. Robert J. Natter en tant que commandant du Commandement des forces de la flotte américaine et commandant de la flotte américaine de l'Atlantique au cours d'une cérémonie de passation de commandement à bord du Roosevelt à la base navale de Norfolk.

Le 31 octobre, l'USS Theodore Roosevelt a quitté Norfolk pour le FRS-CQ et le déchargement de munitions avec l'USNS Mount Baker (T-AE 34) et l'USS George Washington (CVN 73).

19 février 2004 USS Theodore Roosevelt est entré dans le chantier naval de Newport News pour une mise en cale sèche planifiée de 10 mois de disponibilité incrémentielle (DPIA) Désamarré et amarré au quai 5 à NNSY le 11 août En cours pour les essais en mer du 11 au 15 décembre.

12 janvier 2005 Le Theodore Roosevelt a quitté la base navale de Norfolk pour une période de neuf jours en cours afin d'effectuer la certification du poste de pilotage.

Le 15 janvier, le "Big Stick" a répondu à un appel pour aider trois hommes bloqués sur leur voilier à environ 200 milles au sud-est de Cape Hatteras, NC. Saint Thomas dans les îles Vierges. Ils ont été ramenés au porte-avions et emmenés au centre médical pour évaluation.

Le 18 février, l'amiral John B. Nethman a relevé l'amiral William J. Fallon en tant que commandant du Commandement des forces de la flotte, lors d'une cérémonie tenue à bord de l'USS Theodore Roosevelt.

Le 10 mars, le CVN 71 a récemment terminé son évaluation du Board of Inspection and Survey (INSURV) et est actuellement en cours pour la qualification de transporteur (CQ), au large des côtes de la Caroline du Nord. 12-13 En cours pour un problème de disponibilité et d'évaluation finale de la formation sur les navires (TSTA/FEP) du 22 mars au 13 avril.

Le 18 mai, le Theodore Roosevelt est actuellement en cours pour les qualifications de transporteur de routine.

9 juin, le capitaine J.R. Haley a relevé le capitaine "Turk" Green en tant que commandant du USS Theodore Roosevelt lors d'une cérémonie de passation de commandement à bord du navire.

Le 23 juin, le "Big Stick" est actuellement en cours pour un exercice d'unité de formation composite (COMPTUEX) de trois semaines.

Le 4 juillet, l'USS Theodore Roosevelt a jeté l'ancre au large de Port Everglades, en Floride, pour une escale au port pour célébrer le Jour de l'Indépendance à Port Everglades du 5 au 8 juillet.

Le 14 juillet, l'USS Theodore Roosevelt a quitté son port d'attache pour un exercice de huit jours pour la Force opérationnelle interarmées (JTFEX). Plus de 15 000 militaires de quatre pays participent à JTFEX 05-2, opération Brewing Storm. La frégate espagnole SPS Alvaro de Bazan (F 101) servira de navire TR CSG au cours de cet exercice et du déploiement ultérieur du CSG. C'est la première fois qu'un navire européen est déployé dans le cadre d'un CSG américain avec ce niveau d'intégration en participant à une formation préalable au déploiement et en opérant comme une véritable unité de groupe d'attaque.

Le 26 juillet, le CVN 71 est actuellement en cours pour l'examen des garanties du réacteur opérationnel (ORSE).

Le 1er août, le lieutenant-général Robert W. Wagner, USAF, soulagé Adm. Edmund P. Giambastiani, Jr., en tant que commandant du Commandement des forces interarmées, au cours d'une cérémonie de passation de commandement à bord du TR.

1er septembre, USS Theodore Roosevelt a quitté la base navale de Norfolk pour un déploiement prévu à l'appui de la guerre mondiale contre le terrorisme.

Le 12 septembre, le Theodore Roosevelt CSG est entré dans la mer Méditerranée après avoir transité par le détroit de Gibraltar Ancré au large de Palma de Majorque, en Espagne, du 13 au 17 septembre.

Le 17 septembre, deux Prowlers EA-6B et 62 marins du VAQ-141 se sont détachés du porte-avions pour se déployer pendant trois semaines à Al Asad, en Irak.

Le 19 septembre, le CVN 71 a jeté l'ancre au large de Naples, en Italie, pour une escale de quatre jours. Le canal de Suez a transité le 27 septembre.

Le 2 octobre, l'USS Theodore Roosevelt a transité par Bab el-Mandeb en direction du sud et a commencé ses opérations de vol dans la chaîne de Godoria, près de Djibouti. A lancé ses premières sorties à l'appui de l'opération Iraqi Freedom (OIF) le 6 octobre.

Le 19 octobre, les Tomcats, affectés au Fighter Squafron (VF) 31, ont bombardé une installation irakienne connue où des insurgés fabriquaient des engins explosifs improvisés (EEI), au nord-est de Bagdad.

24 octobre La roue avant bâbord d'un An C-2A Greyhound, affecté au VRC-40 Det. 1, a échoué dans une explosion catastrophique, inondant la zone de fragments qui ont blessé un militaire de VAW-124. Le marin a subi une fracture à la jambe gauche et une fracture à la jambe droite, ce qui a entraîné son évacuation pour un traitement médical supplémentaire au Koweït.

Le 14 novembre, l'avion affecté au Carrier Air Wing (CVW) 8 a continué à soutenir l'opération Steel Curtain tout au long de la deuxième semaine de novembre, menant cinq jours consécutifs de frappes contre des cibles terroristes en soutien aux troupes de la coalition en Irak. L'OSC est une offensive visant à empêcher les cellules d'Al-Qaïda d'entrer en Irak par la frontière syrienne. Depuis le 6 novembre, CVW 8 a effectué près de 400 sorties à l'appui du rideau d'acier. Les forces terrestres de la coalition composées de 1 000 soldats de l'armée irakienne et de 2 500 Marines américains ont lancé l'offensive le 4 novembre près de la ville de Husaybah, près de la frontière irako-syrienne.

Le 18 décembre, des équipages d'hélicoptères et de bateaux du Theodore Roosevelt ont secouru une jeune femme de 18 ans, tombée par-dessus bord, vers 2 h 15 du matin, alors que le navire menait des opérations de sécurité maritime (MSO) dans le golfe Persique.

Le 28 décembre, le CVN 71 a quitté Jebel Ali, aux Émirats arabes unis, après une visite au port de la liberté. Cinq F/A-18C Hornet et environ 50 marins de VFA-15 et VFA-87 se sont récemment détachés du porte-avions et ont atterri à Al Asad.

22 janvier 2006, l'USS Theodore Roosevelt s'est de nouveau arrêté à Jebel Ali, aux Émirats arabes unis, pour une visite au port de la liberté à Dubaï.

8 février, Un chapitre de l'histoire de l'aéronavale s'est terminé à bord de l'USS Theodore Roosevelt avec la dernière récupération d'un F-14 Tomcat d'une mission de combat. Piloté par le capitaine William G. Sizemore II, commandant du Carrier Air Wing (CVW) 8, le Fighter Squadron (VF) 213’s Aircraft 204 a été piégé à 00h35 et a marqué l'une des dernières étapes de la transition de la Navy’s du F-14 au F/A-18 E/F Super Hornet. Le lieutenant Bill Frank, un pilote de VF-31, a également participé à la dernière mission et est considéré comme le dernier pilote à avoir largué une bombe d'un F-14 Tomcat. Au cours de leur déploiement final avec TR, les VF-31 et 213 ont effectué collectivement 1 163 sorties de combat totalisant 6 876 heures de vol et ont largué 9 500 livres de munitions lors de missions de reconnaissance, de surveillance et d'appui aérien rapproché à l'appui de l'OIF. Les pilotes de VF-213 qui font la transition vers le Super Hornet commenceront l'entraînement sur F/A-18F en avril, et l'escadron sera opérationnel, ou « safe for flight », en septembre. Les pilotes de VF-31 qui font la transition commenceront l'entraînement sur F/A-18E en octobre et l'escadron sera en sécurité pour le vol en avril 2007. Cela fera du VF-31 le dernier escadron officiel Tomcat de la Marine.

Le 15 février, le Theodore Roosevelt et le San Jacinto (CG 56) ont traversé le canal de Suez en direction nord alors qu'ils continuent leur voyage de retour. Cependant, des détachements de VAQ-141, VFA-87 et VFA-15 restent dans la 5e Flotte AoR à l'appui de l'OIF et rejoindront le TR plus tard ce mois-ci. Les avions de CVW-8 ont lancé plus de 5 500 sorties, totalisant plus de 21 000 heures de vol.

Le 16 février, l'USS Theodore Roosevelt a jeté l'ancre au large de Marmaris, en Turquie, pour une escale de cinq jours à Inport Souda Bay, en Crète, du 22 au 2 février ? A traversé le détroit de Gibraltar le 3 mars.

10 mars, un F-14D "Tomcat" numéro 201 affecté au VF-213 "Black Lions", piloté par le lieutenant Ken Hockycko et le lieutenant Roy Emanuel, a quitté le CVN 71 pour la dernière fois, marquant le lancement final d'un chasseur F-14 lors d'un déploiement opérationnel.

11 mars, l'USS Theodore Roosevelt est retourné à Norfolk après un déploiement de six mois à l'appui de l'opération Iraqi Freedom et de la guerre mondiale contre le terrorisme. Carrier Air Wing (CVW) 8 a effectué exactement 10 000 sorties et enregistré près de 30 750 heures de vol sans incident. Parmi ceux-ci, 3 300 heures de vol ont été effectuées au-dessus de l'Irak, livrant 52 bombes et missiles air-sol à l'appui des troupes de la coalition au sol à proximité d'Al Hillah, Al Mansuriyah, Baquba, Basrah, Kirkouk, Madain, Mossoul et Tall. Au loin.

Le 22 avril, le CVN 71 est actuellement en cours sur la côte Est pour maintenir les qualifications dans le cadre du plan d'intervention de la flotte (PRF).

Le 10 mai, le Theodore Roosevelt a quitté la base navale de Norfolk pour les qualifications de transporteur (CQ).

Le 7 juin, le contre-amiral Michael Vitale a assumé le poste de commandant du groupe aéronaval, au cours d'une cérémonie de passation de commandement tenue à bord du Theodore Roosevelt. Le navire est actuellement en cours de maintien des qualifications dans le cadre du PRF.

21 juillet, plus de 16 000 militaires de cinq pays participeront à l'exercice de la Force opérationnelle interarmées (JTFEX) 06-2 "Opération Bold Step", du 21 au 31 juillet. JTFEX 06-2 sert d'événement de certification de l'avant pour le groupe aéronaval de l'USS Dwight D. Eisenhower, et la formation de soutien pour les unités du groupe aéronaval du USS Theodore Roosevelt et du groupe expéditionnaire USS Bataan.

28 juillet, Un F-14D "Tomcat" numéro 112, affecté au VF-31 "Tomccaters" et piloté par le lieutenant Blake Coleman et le lieutenant Cmdr. Dave Lauderbaugh, a été lancé de la catapulte n°3 à 16h42, depuis le "Big Stick", marquant le lancement final d'un avion de chasse F-14 Tomcat. Le dernier lancement marque la fin d'une ère pour l'aéronavale. Le F-14 prendra officiellement sa retraite en septembre 2006, après 32 ans de service dans la flotte.

Le 12 août, l'USS Theodore Roosevelt a quitté Norfolk pour une croisière d'amis et de famille En cours pour CQ le 22 août ou plus tôt En cours à nouveau du 20 au 2 septembre ? et à la mi-octobre.

25 octobre Une cérémonie honorant le 20e anniversaire de la mise en service du Theodore Roosevelt a eu lieu dans la zone du hangar du navire à la base navale de Norfolk.

Le 27 novembre, le CVN 71 a récemment quitté le port d'attache pour les qualifications de transporteur dans le Virginia Capes Op. Zone En cours à nouveau à la mi-décembre.

17 janvier 2007 USS Theodore Roosevelt est actuellement en cours pour une formation de routine dans le cadre du plan d'intervention de la flotte en cours pour le déchargement de munitions avec l'USS Harry S. Truman (CVN 75) du 6 au 10 février.

Le 7 mars, l'USS Theodore Roosevelt est entré dans le chantier naval de Norfolk pour une disponibilité incrémentielle planifiée en cale sèche (DPIA). Le quatrième porte-avions de classe Nimitz de la Marine subira plus de 90 modifications majeures, notamment une modification du JP-5 (système de carburant) et l'installation d'un nouveau système d'accélérateur électronique dans les usines de propulsion du navire. Le navire recevra également une modification de missile de cellule roulante pour le système d'armes rapprochées et une mise à niveau du système de réseau local (LAN).

Le 28 novembre, le Theodore Roosevelt est retourné à la base navale de Norfolk après une DPIA de près de neuf mois.

Le 10 décembre, le "Big Stick" est actuellement en cours au large des côtes de Virginie pour effectuer des qualifications de porte-avions.

15 décembre, une cérémonie marquant le gala du 100e anniversaire de la Grande Flotte Blanche de la Marine a eu lieu à bord du Theodore Roosevelt à la base navale de Norfolk. Seize cuirassés ont quitté Hampton Roads pour un voyage mondial de 14 mois afin de tester la préparation navale, d'établir une présence mondiale et de générer une bonne volonté internationale, le 15 décembre 1907. Le déploiement comprenait 14 000 marins et couvrait 43 000 milles. Les navires participants, peints en blanc, sont devenus plus tard connus sous le nom de "Grande Flotte Blanche".

Le 20 décembre, le Roosevelt est retourné à son port d'attache après trois jours de route pour CQ.

11 janvier 2008 Le capitaine C. Ladd Wheeler a soulagé le capitaine J.R. Haley en tant que commandant de l'USS Theodore Roosevelt.

Le 8 février, le TR est retourné à la base navale de Norfolk après deux semaines en cours pour le CQ et le chargement de munitions avec l'USNS Mount Baker (T-AE 34), transférant environ trois millions de livres de fournitures et de munitions en cours pour le Naval Air Training Command (NATRACOM ) CQ dans Jacksonville Op. Zone le 29 février.

Le 9 mars, le militaire de 3e classe George Earl Thompson, Jr., affecté au "Big Stick", est décédé au Shands Trauma Center à Jacksonville, peu après son arrivée, d'une grave blessure à la tête qu'il a reçue lorsque le porte-avions a rencontré une mer agitée au large de la côte de Florida est rentrée chez elle le 11 mars.

Le 17 mars, le CVN 71 a quitté Norfolk pour une période de 23 jours en cours pour mener le problème de la disponibilité de la formation et de l'évaluation finale du navire sur mesure (TSTA/FEP).

Le 24 mars, un marin, affecté au Strike Fighter Squadron (VFA) 213, est tombé par-dessus bord lors d'opérations aériennes, à 66 milles marins de Mayport, en Floride, vers 21h30, heure locale. L'USS Mason (DDG 87) a lancé un bateau pneumatique semi-rigide (RHIB), qui a secouru le membre d'équipage cinq minutes plus tard.

Le 18 avril, l'amiral William J. Fallon a pris sa retraite, après 41 ans de service, lors d'une cérémonie à bord du Theodore Roosevelt. La dernière affectation de Fallon était le commandant du Commandement central des États-Unis du 16 mars 2007 au 11 mars 2008 et a été le premier officier de marine à occuper le poste, qui commande toutes les forces américaines au Moyen-Orient.

Le 24 avril, l'USS Theodore Roosevelt CSG a quitté Norfolk pour un exercice d'unité de formation composite de 22 jours (COMPTUEX).

Le 26 avril, le capitaine Daniel N. Dixon, commandant de la Carrier Air Wing (CVW) 8, a terminé avec succès son 1 000e atterrissage arrêté à bord du TR.

Le 23 mai, le CVN 71 a terminé quatre jours de qualifications de porte-avions pour le Fleet Replacement Squadron (FRS), qualifiant les pilotes affectés aux "Gladiators" du Strike Fighter Squadron (VFA) 106. En cours à nouveau pour les FRS Carrier Qualifications (CQ) du 6 au 14 juin.

22 juillet, USS Theodore Roosevelt et USS Iwo Jima (LHD 7) Carrier Strike Groups, ainsi que le porte-avions britannique HMS Ark Royal (RO 7), la frégate de la marine brésilienne Greenhalgh (F46) et le sous-marin français FS Amethyste (S 605), participent actuellement à un exercice de force opérationnelle interarmées (JTFEX) 08-4 "Operation Brimstone", du 21 au 31 juillet au large de la côte est des États-Unis, de la Virginie à la Floride. Les chasseurs Rafale français affectés au 12e Escadron et les avions d'alerte rapide Hawkeye affectés au 4e Escadron effectueront des opérations de CQ et de vol cyclique avec le CVW-8 pendant l'exercice. Il s'agit de la première qualification intégrée de transporteur américain et français à bord d'un porte-avions américain.

Du 2 au 8 août, le TR était en cours pour la formation de routine et l'examen de sauvegarde du réacteur opérationnel (ORSE).

8 septembre, l'USS Theodore Roosevelt a quitté Norfolk pour un déploiement prévu au Moyen-Orient.

Le 3 octobre, le CVN 71 a jeté l'ancre au large des côtes du Cap, en Afrique du Sud, pour une escale de quatre jours, la première par un porte-avions américain depuis l'USS Franklin D. Roosevelt (CV 42) en 1967.

Le 9 octobre, le Theodore Roosevelt et le Monterey (CG 61) ont participé à un exercice de coopération en matière de sécurité dans le théâtre (TSC) d'une journée, avec trois navires sud-africains et un navire de la marine française, alors qu'ils faisaient route dans l'océan Indien.

Le 10 octobre, un maître de manœuvre de l'aviation de 3e classe a été soufflé par le souffle d'un jet sur un autre avion stationné, alors que le porte-avions effectuait des opérations de vol de nuit, vers 22 h 40. local, à 353 milles nautiques de la pointe sud de Madagascar. L'homme a subi des blessures ouvertes au visage avec de multiples fractures osseuses.

18 octobre L'avion de Carrier Air Wing (CVW) 8 a lancé ses premières sorties de combat à l'appui de l'opération Enduring Freedom, depuis la station dans le nord de la mer d'Arabie. A traversé le détroit d'Ormuz le 14 novembre.

Le 15 novembre, l'USS Theodore Roosevely s'est arrêté à Jebel Ali, aux Émirats arabes unis, pour une escale de trois jours.

19 novembre, le Cmdr. Daniel "Retch" Buckon soulagé le Cmdr. Curt "Opie" Seth, en tant que commandant des "Tomcatters" du Strike Fighter Squadron (VFA) 31 lors d'une cérémonie de passation de commandement.

17 décembre, le Cmdr. David J. Bryson soulagé le Cmdr. Michael D. McKenna en tant que commandant des "Shadowhawks" de l'Escadron d'attaque électronique (VAQ) 141, lors d'une cérémonie de passation de commandement dans le golfe d'Oman.

29 janvier 2009 Le TR a récemment quitté Jebel Ali, aux Émirats arabes unis, après une autre visite du Liberty Port à Dubaï.

4 février Les deux pilotes de F/A-18 Hornet, affectés au "Golden Warriors" VFA-87, se sont accidentellement touchés lors d'opérations aériennes au-dessus de la mer d'Oman le 2 février. Les jets sont retournés sains et saufs au Roosevelt. Aucun des pilotes n'a été blessé et les deux ont été retirés du statut de vol pendant l'évaluation de l'incident.

4 mars, le Cmdr. Richard "Cheese" McGrath, Jr., soulagé le Cmdr. Richard "Miggs" Zins en tant que commandant du Strike Fighter Squadron (VFA) 87, lors d'une cérémonie de passation de commandement dans le golfe d'Oman.

Le 9 mars, l'USS Theodore Roosevelt, avec l'USS Lake Champlain (CG 57) et l'USCGC Boutwell (WHEC 719), participe actuellement à l'exercice naval international Aman 2009, au large des côtes du Pakistan, du 5 au 14 mars.

Le 21 mars, l'USS Dwight D. Eisenhower (CVN 69) a relevé l'USS Theodore Roosevelt dans le golfe d'Oman dans le cadre d'une rotation normale des forces et a marqué la fin du déploiement du Roosevelt Strike Group dans la 5e zone d'opérations de la flotte américaine (AoO) . L'avion du Carrier Air Wing (CVW) 8 a effectué 3 105 sorties de combat en Afghanistan et a largué plus de 61 000 livres de munitions.

Le 3 avril, le pompier Amber Latricia Winbourne est décédé d'un arrêt cardiaque soudain, alors que le TR était en cours dans la Manche.

Le 4 avril, le CVN 71 a jeté l'ancre au large de Portsmouth, en Angleterre, pour une visite portuaire de quatre jours après avoir assuré la couverture aérienne du président américain Barack Obama lors de la première visite officielle au Royaume-Uni lors du sommet du G20.

18 avril, l'USS Theodore Roosevelt est retourné au port d'attache après plus de sept mois de déploiement.

19 mai, le Theodore Roosevelt est actuellement en route pour le déchargement de munitions avec l'USNS Arctic (T-AOE 8).

Le 30 mai, le "Big Stick" a quitté la base navale de Norfolk pour une croisière d'une journée entre amis et en famille.

Le 26 août, la marine américaine a attribué à Northrop Grumman Shipbuilding un contrat de 2,4 milliards de dollars pour une révision majeure de l'USS Theodore Roosevelt. Les travaux comprennent le ravitaillement des réacteurs du navire, ainsi que d'importants travaux de modernisation de plus de 2 300 compartiments, 600 réservoirs et des centaines de systèmes. En outre, des améliorations majeures seront apportées au poste de pilotage, aux catapultes, aux systèmes de combat et à l'"île" du porte-avions.

29 août, l'USS Theodore Roosevelt est arrivé au chantier naval de Newport News pour un ravitaillement en carburant et une révision complexe (RCOH) de 36 mois.

28 juillet 2010 Le capitaine William J. Hart a relevé le capitaine C. Ladd Wheeler en tant que commandant du CVN 71 lors d'une cérémonie de passation de commandement à Fort Monroe à Hampton, en Virginie.

Le 8 octobre, Northrop Grumman Corporation a franchi une étape importante sur le TR avec l'installation du niveau 010 de l'île du navire.

Le 5 décembre, Northrop Grumman Shipbuilding a franchi une autre étape importante avec l'installation de l'arbre de propulsion et de l'installation de l'hélice du navire.

24 février 2011 La NGSB a franchi une étape importante de la performance des travaux sur l'USS Theodore Roosevelt avec l'installation de la dernière section du mât principal du navire.

Le 21 mai, le CVN 71 a déménagé à côté de la jetée à Huntington Ingalls Industries Newport News Shipbuilding après une période de cale sèche de 20 mois.

28 février 2013 Le capitaine Daniel C. Grieco a relevé le capitaine William J. Hart en tant que commandant du Theodore Roosevelt lors d'une cérémonie de passation de commandement à bord du navire à Newport News, en Virginie.

Le 25 août, l'USS Theodore Roosevelt a quitté le chantier naval de Newport News pour des essais en mer après une prolongation de 48 mois du RCOH retourné à la base navale de Norfolk le 29 août.

Le 11 septembre, le TR a quitté Norfolk pour neuf jours en cours pour mener à bien la certification du poste de pilotage et les qualifications du transporteur avec le Carrier Air Wing (CVW) 1. Le Strike Fighter Attack Squadron (VFA) 204, stationné à la Naval Air Station Joint Reserve Base New Orléans, a dirigé CQ du 16 au 20 septembre. C'était la première fois que "River Rattlers" menait des opérations de vol à bord du porte-avions en 10 ans.

Le 22 octobre, l'USS Theodore Roosevelt a quitté son port d'attache pour une période de 11 jours en cours pour effectuer FRS/TRACOM CQ.

Le 8 novembre, CVN 71 a quitté la base navale de Norfolk pour 11 jours en cours pour effectuer des tests avec le X-47B Unmanned Combat Air System demonstrator (UCAS-D) et F/A-18C Hornets, affecté à l'Escadron d'essai et d'évaluation de l'air (VX ) 23, dans les VACAPES Op. Zone.

Le 3 décembre, un E-2D Hawkeye, affecté à "Tiger Tails" du Carrier Airborne Early Warning Squadron (VAW) 125, a effectué des opérations de vol pour la première fois à bord de l'USS Theodore Roosevelt. Le porte-avions a récemment quitté Norfolk pour les qualifications de transporteur (CQ) avec le CVW-1 et le Naval Air Training Command (NATRACOM) est rentré chez lui le 15 décembre.

15 janvier 2014 USS Theodore Roosevelt a quitté Norfolk pour trois semaines en cours pour mener FRS/TRACOM CQ et formation technique en cours pour les essais en mer après deux mois de disponibilité de maintenance continue (CMAV) du 8 au 11 avril en cours pour l'Escadron de remplacement de la flotte ( FRS) CQ et chargement de munitions avec l'USNS Medgar Evers (T-AKE 13) du 28 avril au 9 mai En cours pour les essais de qualification des navires de systèmes de combat (CSSQT) du 19 au 24 mai.

Le 2 juin, le Theodore Roosevelt a quitté la base navale de Norfolk pour une période de 11 jours en cours pour effectuer les préparations du Conseil d'inspection et d'enquête (INSURV). et FRS/TRACOM CQ En cours pour l'évaluation INSURV du 24 au 25 juin En cours pour FRS Carrier Qualifications (CQ) et Group Sail le 10 juillet A effectué un chargement de munitions avec l'USS Harry S. Truman (CVN 75) le 16 juillet Rentré chez lui le 17 juillet .

Le 16 août, l'USS Theodore Roosevelt a quitté Norfolk pour une période de 10 jours en cours pour mener les premières opérations de lancement et de récupération en coopération avec le démonstrateur de système aérien de combat sans pilote X-47B (UCAS-D) et F/A-18 Hornets et pour mener TRACOM CQ en cours pour une croisière d'une journée entre amis et en famille le 27 août En cours pour une disponibilité de formation sur mesure du navire (TSTA) et un problème d'évaluation finale (FEP) avec le CVW-1 le 18 septembre.

Le 29 septembre, le TR a aidé le navire 38 du Naval Air Warfare Center (NAWC) à secourir les deux pêcheurs tôt le matin, après qu'un destructeur d'incendie leur bateau, à environ 90 milles au large des côtes de la Floride, soit retourné à Norfolk le 10 octobre. Maison" le 18 octobre En cours pour FRS/TRACOM CQ le 27 octobre.

29 octobre, Le premier MV-22B Osprey, affecté aux "Argonauts" du Marine Tiltrotor Test and Evaluation Squadron (VMX) 22, atterrit à bord du Theodore Roosevelt.

Le 12 novembre, l'USS Theodore Roosevelt s'est amarré au quai 12N sur la base navale de Norfolk après 16 jours en cours dans les Virginia Capes et Jacksonville Op. Domaines.

Le 8 janvier 2015 Le Theodore Roosevelt a quitté Norfolk pour un mois en cours pour mener l'exercice de l'unité de formation composite (COMPTUEX) et l'exercice de la Force opérationnelle interarmées (JTFEX) ont effectué le chargement de munitions avec l'USNS Robert E. Peary (T-AKE 5) à partir de Jan 9-10.

15 janvier, le pont d'envol de l'USS Theodore Roosevelt a enregistré son 200 000e atterrissage arrêté avec le piège d'un F/A-18F Super Hornet, affecté aux "Red Rippers" du Strike Fighter Squadron (VFA) 11 et piloté par CO Capt. Daniel Grieco et le capitaine du DCAG Benjamin "Pizza" Hewlett.

11 mars, USS Theodore Roosevelt a quitté Pier 14, Naval Station Norfolk pour un déploiement prévu au Moyen-Orient et un changement de port d'attache à San Diego, Californie, après un délai de deux jours en raison d'une vanne d'admission d'eau de mer bouchée. Il s'agit du premier déploiement de l'avion E-2D Advanced Hawkeye.

Le 22 mars, l'USS Theodore Roosevelt a jeté l'ancre dans le Solent central à Charlie Ancorage, au large de Stokes Bay, Gosport, pour une escale de cinq jours à Portsmouth. Il a traversé le détroit de Gibraltar le 31 mars.

6 avril, le Roosevelt Carrier Strike Group (CSG) 12 est entré dans la mer Rouge après avoir transité par le canal de Suez.

Le 16 avril, le capitaine Benjamin L. Hewlett a relevé le capitaine William L. Ewald en tant que commandant du Carrier Air Wing (CVW) 1 lors d'une cérémonie de passation de commandement d'un aéronef. Le TR a lancé aujourd'hui ses premières sorties de combat à l'appui de l'opération Inherent Resolve, contre les militants de l'État islamique en Irak et en Syrie (ISIS).

Le 19 avril, l'USS Theodore Roosevelt, ainsi que l'USS Normandy (CG 60), ont transité par le détroit d'Ormuz en direction du sud pour augmenter la présence navale dans le golfe d'Aden et la mer d'Oman en réponse à l'instabilité actuelle au Yémen.

28 avril, le Cmdr. Craig D. Bangor a soulagé le Cmdr. Joshua A. Sager en tant que CO du "Red Rippers" du Strike Fighter Squadron (VFA) 11, au cours d'une cérémonie de passation de commandement d'un aéronef.

29 avril, le Cmdr. Jeffrey Montgomery a soulagé le Cmdr. Christopher M. Bahner en tant que CO du "Rooks" de l'Electronic Attack Squadron (VAQ) 137, lors d'une cérémonie de passation de commandement.

Le 4 mai, l'USS Theodore Roosevelt a amarré au quai 5, port de Khalifa Bin Salman (KBSP) à Hidd, Bahreïn, pour une visite du port de liberté de quatre jours à Manama.

12 mai, Un F/A-18F Super Hornet, affecté au "Fighting Checkmates" du Strike Fighter Squadron (VFA) 211, s'est écrasé dans le golfe Persique, vers 15h30. heure locale, peu de temps après le lancement de l'USS Theodore Roosevelt. Les deux pilotes se sont éjectés en toute sécurité et ont été ramenés au navire.

Le 31 mai, le lieutenant-colonel Nicholas O. Neimer a relevé le lieutenant-colonel Joshua A. Riggs en tant que commandant du "Thunderbolts" du Marine Strike Fighter Squadron (VMFA) 251, au cours d'une cérémonie de passation de commandement à bord du Theodore Roosevelt.

Le 7 juin, l'USS Theodore Roosevelt a amarré au nouveau terminal à conteneurs 3 du port de Jebel Ali, aux Émirats arabes unis, pour une visite de quatre jours à Dubaï.

Le 18 juin, un marin est tombé par dessus bord à 21h22. heure locale, alors que le porte-avions était en route dans le centre du golfe Arabique, et a été secouru environ une demi-heure plus tard par un SH-60F Seahawk, affecté à l'Escadron d'hélicoptères anti-sous-marins (HS) 11.

Le 22 juin, l'USS Theodore Roosevelt a participé à un exercice photo (PHOTOEX) avec l'USS Normandy (CG 60), l'USS Farragut (DDG 99), l'USS Paul Hamilton (DDG 60), l'USS McFaul (DDG 74) et le HMS Duncan (D37) , alors qu'il faisait route dans le centre du golfe Arabique, après avoir terminé un FLEETEX de 10 jours.

Le 19 juillet, CVN 71 a amarré au quai 6, port de Khalifa Bin Salman (KBSP) pour une visite de liberté de quatre jours à Manama, Bahreïn.

21 juillet, le capitaine Craig A. Clapperton a relevé le capitaine Daniel C. Grieco en tant que 14e commandant de Theodore Roosevelt lors d'une cérémonie de passation de commandement à bord du navire à KBSP. De plus, l'Adm arrière. Roy J. Kelley a soulagé l'Adm arrière. Andrew L. Lewis en tant que commandant du groupe aéronaval (CSG) 12 lors d'une cérémonie aujourd'hui.

Le 31 août, l'USS Theodore Roosevelt a amarré au quai 6 du port de Khalifa Bin Salman pour une escale de six jours au Royaume de Bahreïn.

Le 3 septembre, le Vice-amiral Kevin M. Donegan a relevé le Vice-amiral John W. Miller en tant que commandant du U.S. Naval Forces Central Command/U.S. 5e Flotte/Forces maritimes combinées (CMF) lors d'une cérémonie de passation de commandement à bord du TR à KBSP.

Le 4 octobre, le Theodore Roosevelt s'est arrêté à Jebel Ali, aux Émirats arabes unis, pour une visite de quatre jours au port de la liberté à Dubaï. Il a traversé le détroit d'Ormuz en direction sud le 9 octobre.

Pendant qu'il était en poste dans le golfe Persique, TR a lancé 1 812 sorties de combat et utilisé 1 085 munitions à guidage de précision à l'appui de l'opération Inherent Resolve.

Le 16 octobre, l'USS Theodore Roosevelt, ainsi que l'USS Normandy, sont récemment arrivés au large de la côte est de l'Inde pour participer à l'exercice multinational annuel Malabar jusqu'au 19 octobre. USS Fort Worth (LCS 3) et USS City of Corpus Christi (SSN 705) sont participent également.

24 octobre, le Theodore Roosevelt amarré au quai 3/4 de la base navale de Changi à Singapour pour une escale de quatre jours a traversé le détroit de Balabac en direction est le 31 octobre a transité en direction ouest le 4 novembre.

Le 5 novembre, l'USS Theodore Roosevelt, ainsi que l'USS Normandy et l'USS Lassen (DDG 82), ont transité par la mer de Chine méridionale, au sud de l'archipel des Spratly et à environ 70 milles marins au nord de la Malaisie, en guise de « démonstration de force ». " A traversé le détroit de Surigao en direction nord le 7 novembre.

Le 15 novembre, le CVN 71 a amarré au quai H3/H4 à Pearl Harbor, à Hawaï, pour une visite du port de deux jours et pour embarquer amis et membres de la famille pour une croisière Tiger.

23 novembre, USS Theodore Roosevelt amarré à Kilo Pier, Naval Air Station North Island à San Diego pour la première fois, après un déploiement de combat de huit mois et demi.

Le 12 décembre, le Theodore Roosevelt a déménagé de Kilo Pier à Berth Lima, Carrier Wharf est revenu à Kilo Pier le 15 janvier.

20 février 2016 Le "Big Stick" a quitté San Diego pour les qualifications de transporteur (CQ) avec le CVW-17 Déchargement de munitions dirigé avec l'USNS Amelia Earhart (T-AKE 6) du 25 au 26 février A effectué FRS-CQ du 3 au 5 mars Ancré au large de Coronado pour un bref arrêt pour effectuer une formation d'ancrage le 7 mars Retourné chez lui le 8 mars Déménagé à Juliet Pier le 2 mai.

Le 8 décembre, l'USS Theodore Roosevelt a déménagé à Kilo Pier, NAS North Island après une disponibilité incrémentielle planifiée (PIA) de sept mois en cours pour des essais en mer du 19 au 21 décembre.

17 janvier 2017 Le Theodore Roosevelt a amarré à Berth L, NAS North Island après cinq jours en cours pour une formation de routine En cours pour la certification du poste de pilotage et le CQ avec le CVW-17 du 18 au 27 janvier En cours pour le chargement de munitions avec l'USNS Wally Schirra (T-AKE 8) du 30 janvier au 6 février En cours pour FRS-CQ du 9 au 13 février.

Le 2 mars, l'USS Theodore Roosevelt amarré à Berth L, NAS North Island après 15 jours en cours pour un entraînement de routine En cours pour une disponibilité de formation sur mesure (TSTA) et un problème d'évaluation finale (FEP) le 8 avril.

11 avril, le Cmdr. Adrian W. Jope soulagé le Cmdr. Eric C. Doyle en tant que commandant des « Stingers » du Strike Fighter Squadron (VFA) 113, lors d'une cérémonie de passation de commandement aérienne.

13 avril, le Cmdr. Lawrence Nance a relevé le Cmdr. Joshua F. Wenker en tant que commandant du "Sun Kings" de l'Escadron d'alerte avancée aéroporté (VAW) 116, lors d'une cérémonie de passation de commandement aérienne.

Le 1er mai, l'USS Theodore Roosevelt CSG-9 a commencé un exercice d'entraînement de groupe de voile au large des côtes du sud de la Californie. Il a participé à un exercice de missiles (MISSILEX) du 9 au 10 mai.

Le 12 juin, le Theodore Roosevelt a quitté le port d'attache pour une journée en cours afin d'effectuer une évaluation des matériaux à mi-cycle (MCMA) avec le Conseil d'inspection et d'enquête (INSURV), après une disponibilité de maintenance continue (CMAV) de quatre semaines.

16 juin, arrière Adm. Steve T. Koehler soulagé arrière Adm. Jay S. Bynum en tant que commandant du groupe aéronaval (CSG) 9 au cours d'une cérémonie de passation de commandement à bord du "Big Stick."

Le 19 juin, l'USS Theodore Roosevelt a quitté NAS North Island pour une croisière d'une journée entre amis et en famille en cours pour FRS-CQ du 22 au 28 juin.

27 juillet, le capitaine Carlos A. Sardiello a relevé le capitaine Craig A. Clapperton en tant que commandant du Theodore Roosevelt lors d'une cérémonie de passation de commandement à bord du navire à Kilo Pier.

30 août, le Cmdr. Thomas T. Bodine soulagé le Cmdr. Robert D. Quinn, III en tant que commandant des "Fighting Redcocks" du Strike Fighter Squadron (VFA) 22, lors d'une cérémonie de passation de commandement aérienne.

31 août, l'USS Theodore Roosevelt amarré au quai L, NAS North Island après 30 jours en cours pour l'exercice de l'unité de formation composite (COMPTUEX) et l'exercice de la Force opérationnelle interarmées (JTFEX).

Le 15 septembre, le vice-amiral John D. Alexander a relevé le vice-amiral Nora W. Tyson en tant que commandant de la 3e flotte américaine lors d'une cérémonie de passation de commandement à bord du CVN 71.

5 octobre, le Cmdr. Ladislao R. Montero soulagé le Cmdr. David W. Skarosi en tant que commandant des « Cougars » de l'Electronic Attack Squadron (VAQ) 139, lors d'une cérémonie de passation de commandement à bord du TR.

6 octobre, l'USS Theodore Roosevelt a quitté San Diego pour un déploiement programmé.

Le 26 octobre, le Theodore Roosevelt a transité à 1 mile au sud de Wake Island pour participer à l'événement U.S. Navy Heritage.

Le 31 octobre, l'USS Theodore Roosevelt a amarré à Kilo Wharf dans le port d'Apra, à Guam, pour une escale de quatre jours. Il a traversé le détroit de Corée en direction nord le 11 novembre.

Le 12 novembre, l'USS Theodore Roosevelt, avec l'USS Bunker Hill (CG 52), l'USS Preble (DDG 88) et l'USS Sampson (DDG 102), ont participé à deux exercices photo (PHOTOEX) avec l'USS Ronald Regan (CVN 76), USS Nimitz (CVN 68), USS Princeton (CG 59), USS Stethem (DDG 63), USS Chafee (DDG 90), JS Ise (DDH 182), JS Inazuma (DD 105), JS Makinami (DD 112), ROKS Sejong The Great (DDG 991), ROKS Yu Seoung Ryoung (DDG 993) et quatre autres navires de la ROK Navy, comme une « démonstration de force » dans la mer du Japon.

Le 14 novembre, l'USS Theodore Roosevelt CSG a récemment transité par le détroit de Corée en direction du sud. A transité par le détroit de Luzon en direction ouest le 16 novembre. A transité par le détroit de Singapour le 19 novembre. 29.

Le 1er décembre, l'avion de Carrier Air Wing (CVW) 17 a lancé ses premières sorties de combat à l'appui de l'opération Inherent Resolve.

6 décembre, le Cmdr. James P. Jerome soulagé le Cmdr. Joshua C. Ellison en tant que commandant des "Indiens" de l'Escadron d'hélicoptères de combat en mer (HSC) 6, lors d'une cérémonie de passation de commandement.

Le 7 décembre, l'avion de CVW-17 a lancé ses premières sorties de combat à l'appui de l'opération Freedom's Sentinel en Afghanistan, alors que le TR était en cours dans le golfe Persique.

Le 24 décembre, l'USS Theodore Roosevelt a amarré au quai 58/59, quai 9 du port de Jebel Ali, aux Émirats arabes unis, pour une visite de liberté de quatre jours à Dubaï.

26 janvier 2018, USS Theodore Roosevelt amarré au quai 6, port de Khalifa Bin Salman (KBSP) pour une visite de liberté de quatre jours au Royaume de Bahreïn.

2 mars, le Cmdr. Nicholas C. Smetana soulagé le Cmdr. Joseph A. Pommerer en tant que commandant des "Mighty Shrikes" du Strike Fighter Squadron (VFA) 94, lors d'une cérémonie de passation de commandement aérienne.

Le 3 mars, l'USS Theodore Roosevelt amarré au quai 58/59, quai 9 du port de Jebel Ali, aux Émirats arabes unis, pour une visite libre de quatre jours à Dubaï, a traversé le détroit d'Ormuz en direction sud le 21 mars.

Le 25 mars, le Theodore Roosevelt Carrier Strike Group (CSG) 9 a participé à un exercice de dépassement (PASSEX) avec l'INS Tarkash (F50), alors qu'il transitait au large de la côte sud-ouest de l'Inde. Il a traversé le détroit de Malacca en direction sud du 1er au 2 avril.

2 avril, USS Theodore Roosevelt amarré à quai 3/4, RSS Singapura (L'ex-Changi Naval Base) pour une visite du port Liberty de quatre jours à Singapour Participé à un PASSEX avec le RSS Supreme (FFG 73) et RSS Valiant (PGG 91) le 6 avril.

Le 11 avril, le CVN 71 a jeté l'ancre au large de Manille, en République des Philippines, pour une escale de trois jours au port Liberty.

Le 15 avril, l'USS Theodore Roosevelt, ainsi que l'USS Bunker Hill et l'USS Preble, ont traversé le passage de l'île Verde en direction est tôt dimanche, juste après minuit. Ils ont traversé le détroit de San Bernardino en direction nord le 15 avril.

18 avril, Theodore Roosevelt a effectué un ravitaillement en mer, avec l'USNS Matthew Perry (T-AKE 9), alors qu'il était en route au nord de Guam Déchargement de munitions avec l'USNS Carl Brashear (T-AKE 7) du 23 au 24 avril Amarré au quai H3/H4 à Pearl Harbor, Hawaï, du 27 avril au 1er mai.

7 mai, USS Theodore Roosevelt amarré à Juliet Pier sur Naval Air Station North Island à la suite d'un déploiement de sept mois dans la 5e et 7e flotte AoR.

Le 8 juin, Huntington Ingalls Industries, Newport News, Virginie, a obtenu une modification de 15,5 millions de dollars au contrat précédemment attribué (N00024-13-C-4315) pour la disponibilité incrémentielle planifiée (PIA) de l'USS Theodore Roosevelt. Les travaux devraient être terminés d'ici janvier 2019.

Le 15 juillet, le Theodore Roosevelt a commencé une disponibilité de six mois alors qu'il était amarré à Juliet Pier Underway pour des essais en mer du 19 au 21 décembre.

30 janvier 2019 USS Theodore Roosevelt déplacé de Juliet Pier à Berth Lima sur Naval Air Station North Island En cours pour la certification du poste de pilotage et CQ avec le Carrier Air Wing (CVW) 11 du 20 au 28 février En cours pour l'Escadron de remplacement de la flotte (FRS) CQ du 1er au 7 mars En cours pour le Naval Air Training Command (NATRACOM) CQ du 9 au 13 mars En cours pour l'Escadron de remplacement de la flotte (FRS) CQ du 26 au 30 avril.

Le 6 mai, l'USS Theodore Roosevelt a quitté la base aéronavale de l'île du Nord pour participer à un exercice conjoint Northern Edge 2019, dans le golfe d'Alaska En cours au large de la péninsule de Kenai du 12 au 23 mai. Il est rentré chez lui le 30 mai.

Le 14 juin, l'Adm arrière. Stuart P. Baker a soulagé l'Adm arrière. Daniel W. Dwyer en tant que commandant du groupe aéronaval (CSG) 9 lors d'une cérémonie de passation de commandement à bord du CVN 71.

Le 27 juin, l'USS Theodore Roosevelt a quitté le port d'attache pour une disponibilité de formation sur mesure du navire (TSTA) et un problème d'évaluation finale (FEP) avec le CVW-11 Onload de munitions menées avec l'USNS Charles Drew (T-AKE 10) du 28 au 29 juin amarré à Berth Lima le 2 août En cours pour une croisière d'une journée entre amis et en famille le 13 août Déménagement à Juliet Pier le 14 août.

Le 27 septembre, le vice-amiral Scott D. Conn a relevé le vice-amiral John D. Alexander en tant que commandant de la 3e flotte américaine lors d'une cérémonie de passation de commandement à bord du Roosevelt.

Le 30 octobre, l'USS Theodore Roosevelt a quitté Juliet Pier pour revenir à Berth Lima après une disponibilité de maintenance continue (CMAV) de deux mois.

1er novembre, le capitaine Brett E. Crozier a relevé le capitaine Carlos A. Sardiello en tant que 16e commandant du CVN 71 lors d'une cérémonie de passation de commandement à bord du navire.

Le 15 novembre, l'USS Theodore Roosevelt amarré à quai L sur la base aéronavale de l'île du Nord après deux jours en cours pour une formation de routine en cours pour un exercice d'unité de formation composite (COMPTUEX) et un exercice de la Force opérationnelle interarmées (JTFEX) du 19 novembre au déc. 16.

17 janvier 2020 L'USS Theodore Roosevelt a quitté San Diego pour un déploiement prévu dans l'Indo-Pacifique.

Le 28 janvier, le Theodore Roosevelt a effectué un ravitaillement en mer avec l'USNS Arctic (T-AOE 8), alors qu'il était en cours au large d'Oahu, Hawaii a effectué un ravitaillement en mer avec l'USNS Carl Brashear (T-AKE 7 ) le 4 février.

Le 7 février, l'USS Theodore Roosevelt a amarré à Kilo Wharf dans le port d'Apra, Guam, pour une escale de trois jours au port Liberty. A effectué un ravitaillement en mer avec l'USNS Pecos (T-AO 197) le 13 février.

Le 15 février, l'USS Theodore Roosevelt a participé à un exercice photo (PHOTOEX) avec l'USS America (LHA 6), l'USS Germantown (LSD 42) et l'USS Bunker Hill (CG 52), alors qu'il était en cours au sud-est d'Okinawa a effectué un ravitaillement en mer avec l'USNS Pecos le 26 février A traversé le détroit de Luzon en direction ouest le 1er mars.

5 mars, le Theodore Roosevelt a jeté l'ancre au large des côtes du port de Tien Sa à Da Nang, au Vietnam, pour une escale de quatre jours.

Le 15 mars, l'USS Theodore Roosevelt, avec l'USS Bunker Hill et l'USS Russell (DDG 59), a participé à un PHOTOEX avec l'USS America, l'USS Green Bay (LPD 20) et l'USS McCampbell (DDG 85), alors qu'il était en cours dans le Sud La mer de Chine en tant que "démonstration de force" A effectué un ravitaillement en mer avec l'USNS Tippecanoe (T-AO 199) le 17 mars.

Le 24 mars, l'USS Theodore Roosevelt a participé à un PHOTOEX avec l'USS America, l'USS Green Bay, l'USS Germantown (LSD 42), l'USS Blue Ridge (LCC 19), l'USS Bunker Hill et l'USS Mustin (DDG 89), alors qu'il était en cours aux Philippines Sea Amarré à Kilo Wharf dans le port d'Apra, Guam, le 27 mars.

2 Avril, Arrière Adm. Stuart P. Baker, commandant du groupe aéronaval (CSG) 9 a relevé de ses fonctions le capitaine Brett E. Crozier pour "autoriser la complexité de son défi avec le coronavirus sur le navire pour dépasser sa capacité à agir de manière professionnelle." Le Le capitaine XO Danniel J. Keeler a pris le commandement temporaire de la TR Le capitaine Carlos A. Sardiello a pris le commandement de 6 avril.

Le 21 mai, l'USS Theodore Roosevelt, avec un équipage réduit d'environ 3 000 marins, a quitté le port d'Apra pour effectuer une formation et des qualifications de porte-avions après avoir navigué pendant 55 jours. Environ 1 800 marins sont toujours en quarantaine sur la base navale de Guam et les hôtels à proximité, suite à une épidémie de COVID-19 qui a infecté près d'un quart de l'équipage.

Le 1er juin, le Theodore Roosevelt a effectué un ravitaillement en mer avec l'USNS Pecos, alors qu'il faisait route au large de la côte ouest de Guam Amarré à Kilo Wharf dans le port d'Apra à nouveau, pour embarquer les membres d'équipage récupérés, du 3 au 4 juin.

Le 9 juin, Adm arrière. Douglas C. Verissimo soulagé Adm arrière. Stuart P. Baker en tant que commandant du groupe aéronaval (CSG) 9 au cours d'une cérémonie de passation de commandement à bord du TR.

Le 13 juin, l'USS Theodore Roosevelt a effectué un ravitaillement en mer avec l'USNS Washington Chambers (T-AKE 11) et l'USNS Pecos, alors qu'il était en cours dans l'opération Guam. Zone.

18 juin, Un F/A-18F Super Hornet, affecté aux « Black Knights » du Strike Fighter Squadron (VFA) 154, s'est écrasé dans la mer des Philippines alors qu'il effectuait une formation de pilotage de routine. Les deux membres d'équipage se sont éjectés en toute sécurité et ont été récupérés par un MH-60S Seahawk.

Le 22 juin, l'USS Theodore Roosevelt a effectué un ravitaillement en mer avec l'USNS Washington Chambers, alors qu'il était en cours au nord-est de Guam. ," le 23 juin A transité vers l'est, au large de la côte de l'île de Wake, le 26 juin A effectué un ravitaillement en mer avec l'USNS Henry J. Kaiser (T-AO 187), alors qu'il était en cours dans les environs d'Oahu, Hawaï, le 1er juillet.

Le 2 juillet, le premier maître de l'Aéronautique Technicien en Electronique Justin Calderone a subi une « urgence médicale » tôt jeudi matin, à bord du Roosevelt et a été transféré dans un centre médical militaire à Oahu, où il a été déclaré mort.

9 juillet, USS Theodore Roosevelt amarré à Berth Lima sur Naval Air Station North Island après un déploiement de près de six mois.

31 juillet, le capitaine Eric J. Anduze a relevé le capitaine Carlos A. Sardiello en tant que 18e commandant de Theodore Roosevelt lors d'une cérémonie de passation de commandement à bord du navire.

Le 29 septembre, le Theodore Roosevelt amarré à Berth Lima après six jours en cours pour le CQ de l'Escadron de remplacement de la flotte (FRS).

Le 2 octobre, le Vice-amiral Kenneth R. Whitesell a relevé le Vice-amiral DeWolfe H. Miller, III en tant que commandant de la Naval Air Forces lors d'une cérémonie de passation de commandement à bord du CVN 71.

Le 13 octobre, le matelot Isaiah Glenn Silvio Peralta s'est auto-infligé par balle, vers 8 heures du matin, heure locale, alors qu'il montait la garde de sécurité sur Berth Lima. Il a été emmené au centre médical de San Diego et a ensuite été déclaré mort.

Le 17 octobre, l'USS Theodore Roosevelt est retourné à la base aéronavale de l'île du Nord après quatre jours en cours dans le cadre de l'opération SOCAL. Zone.

7 décembre, l'USS Theodore Roosevelt a quitté San Diego pour un déploiement indo-pacifique de pointe.

Le 10 décembre, l'apprenti aviateur de l'Aviation Ordnanceman Ethan Goolsby a été perdu en mer vers 7 h 30, heure locale, alors que le TR était en route à environ 70 n.m. sud-ouest de San Diego.

17 décembre, le Cmdr. Andrew M. Imperatore soulagé le Cmdr. Shannon Thompson en tant que commandant des « Loups gris » de l'Escadron d'attaque électronique (VAQ) 142, lors d'une cérémonie de passation de commandement aérienne, alors qu'elle était en cours au large des côtes du sud de la Californie.

Le 23 décembre, le groupe aéronaval de l'USS Theodore Roosevelt (CSG) 9 quitte le SOCAL Op. Zone après avoir participé à un exercice de maintien en puissance (SUSTEX) A effectué un ravitaillement en mer avec l'USNS Guadalupe (T-AO 200), alors qu'il était en cours à l'ouest d'Oahu, Hawaï, le 1er janvier A effectué un ravitaillement en mer avec l'USNS Charles Drew (T-AKE 10) du 8 au 9 janvier.

15 janvier 2021 USS Theodore Roosevelt, avec l'USS Bunker Hill (CG 52) et USS John Finn (DDG 113), a participé à un PHOTOEX avec le JS Asahi (DD 119) et JS Kongo (DDG 173), alors qu'il était en cours dans la mer des Philippines à proximité d'Okidaitojima A effectué un ravitaillement en mer avec l'USNS John Ericsson (T-AO 194) et l'USNS Cesar Chavez (T-AKE 14) les 16 et 22 janvier.

Le 23 janvier, l'USS Theodore Roosevelt, ainsi que l'USS Bunker Hill et l'USS Russell (DDG 59), ont transité par le détroit de Luzon en direction de l'ouest Transité en direction de l'est le 2 janvier ? A effectué un ravitaillement en mer avec l'USNS Charles Drew le 28 janvier.

31 janvier, le Theodore Roosevelt a amarré à Kilo Wharf dans le port d'Apra, Guam, pour une escale de quatre jours. A effectué un ravitaillement en mer avec l'USNS Alan Shepard (T-AKE 3) le 7 février.

Le 9 février, le USS Theodore Roosevelt CSG a participé à un PHOTOEX avec le USS Nimitz (CVN 68), le USS Princeton (CG 59), le USS Sterett (DDG 104) et le USS John S. McCain (DDG 56), alors qu'il était en cours en tant que "show de force" au large de la côte nord-ouest des Philippines A effectué un ravitaillement en mer avec l'USNS Yukon (T-AO 202) le 10 février.

Le 23 février, le CVN 71 a effectué un ravitaillement en mer avec l'USNS John Ericsson (T-AO 194), alors qu'il était en cours dans la mer des Philippines. 25 A participé à un PHOTOEX avec l'USS Bunker Hill, JS Yugiri (DD 153), JS Setoyuki (TV 3518) et JS Hatakaze (TV 3520) le 28 février.

2 mars, le Cmdr. Daniel J. Thomas soulagé le Cmdr. Brian A. Jamison en tant que commandant des "Eightballers" de l'Escadron d'hélicoptères de combat en mer (HSC) 8 lors d'une cérémonie de passation de commandement à bord du TR.

Le 3 mars, l'USS Theodore Roosevelt a effectué un ravitaillement en mer avec l'USNS Amelia Earhart (T-AKE 6) et l'USNS John Ericsson, alors qu'il était en route dans la mer des Philippines. A traversé le détroit de Makassar en direction sud le 8 mars A traversé le détroit de Lombok le 9 mars.

15 mars, le Theodore Roosevelt a effectué un ravitaillement en mer avec l'USNS Guadalupe, alors qu'il faisait route au sud de Java, Indonésie a effectué un ravitaillement en mer avec l'USNS Alan Shepard le 20 mars a effectué un ravitaillement en mer avec l'USNS Guadalupe, alors qu'il faisait route à l'ouest de Sumatra, le 26 mars A participé à un PHOTOEX avec l'USS Bunker Hill, l'USS Russell (DDG 59) et l'INS Shivalik (F47) le 28 mars.

31 mars Le Theodore Roosevelt a effectué un ravitaillement en mer avec le HMAS Sirius (O 266), alors qu'il faisait route dans l'océan Indien A traversé le détroit de Malacca en direction sud du 3 au 4 avril A traversé le détroit de Singapour en direction est le 4 avril A effectué un ravitaillement -en mer avec l'USNS Guadalupe le 8 avril.

Le 9 avril, le USS Theodore Roosevelt CSG a participé à un PHOTOEX avec le USS Makin Island (LHD 8), le USS San Diego (LPD 22) et le USS Port Royal (CG 73) alors qu'il était en cours en tant que "démonstration de force" dans le sud de la mer de Chine méridionale amarré à Kilo Wharf dans le port d'Apra, Guam, du 16 au 17 avril A effectué un ravitaillement en mer avec l'USNS Cesar Chavez et l'USNS Guadalupe le 21 avril.

Le 3 mai, le Theodore Roosevelt CSG a commencé sa participation à un exercice biennal Northern Edge, alors qu'il faisait route au sud des îles Aléoutiennes. Zone le 19 mai Déchargement de munitions effectué avec l'USNS Richard E. Byrd (T-AKE 4) du 21 au 22 mai.

25 mai, USS Theodore Roosevelt amarré à Juliet Pier sur Naval Air Station North Island après un déploiement de cinq mois et demi.


Service d'après-guerre

La Commission maritime a transféré le navire à l'armée des États-Unis qui l'a nommé NOUS À Général Hugh J. Gaffey. Elle a servi le Service de transport de l'armée jusqu'au 1er mars 1950, date à laquelle la Marine l'a rachetée. En conservant son nom d'armée, le transport n'a pas été remis en service, mais a été affecté au service militaire de transport maritime et piloté par un équipage de la fonction publique. USNS Général Hugh J. Gaffey (T-AP-121) a passé près de deux décennies à transporter des hommes et du matériel vers des installations américaines à travers l'Extrême-Orient et l'océan Pacifique. A transporté des troupes et des familles accompagnantes vers et depuis des affectations à l'étranger à Guam, au Japon, en Corée, à Taïwan et à Okinawa. [1]


Navire de guerre Mercredi 30 septembre 2015 : Le Deseret Battlewagon

Ici à LSOZI, nous allons décoller tous les mercredis pour jeter un coup d'œil aux anciennes marines à vapeur/diesel de la période 1859-1946 et dresser le profil d'un navire différent chaque semaine. Ces navires ont une vie, une histoire qui leur est propre, qui les emmène parfois dans les endroits les plus étranges. – Christophe Eger

Navire de guerre Mercredi 30 septembre 2015 : Le Deseret Battlewagon

Utah telle qu'elle est apparue dans la Première Guerre mondiale (cliquez sur l'image pour agrandir). À l'époque, elle était le drapeau de la 6e division de cuirassés et portait un motif de camouflage unique qui comprenait les veines triangulaires blanches montrées ici Photo colorisée par irootoko_jr

Ici, nous voyons le Floride-classe dreadnought USS Utah (BB-31/AG-16) telle qu'elle est apparue pendant la Première Guerre mondiale. Alors qu'elle allait "là-bas" et était prête à combattre les Allemands mais n'a jamais tiré un coup de feu, son expérience de suivi dans la prochaine guerre mondiale serait bien différente.

La période de développement des cuirassés américains à partir du USS Indiana (cuirassé n° 1) en 1890, jusqu'à Floride a été commandé en 1908 et a vu 29 énormes vaisseaux capitaux construits en moins de deux décennies. Alors que la majorité de ces navires étaient des cuirassés Monopoly pré-dreadnought (par exemple, Indiana était de 10 500 tonnes et transportait 2 × canons jumeaux 13″/35), les États-Unis s'étaient lancés dans le commerce des dreadnoughts avec les deux petits calibres de 16 000 tonnes, 8&# 21512 pouces/45 Classe Caroline du Sud navires commandés en 1905, suivis d'une paire de plus gros 22 400 tonnes, 10 & 21512 pouces/45 canonnés Classe Delaware cuirassés en 1907.

La paire de FlorideLes navires de classe - étaient meilleurs que les cuirassés américains avant eux, mais rapidement éclipsés par les 33 qui ont suivi et ont été pris en sandwich entre l'ancienne et la nouvelle ère. Dimensionnellement, ils étaient plus de deux fois plus lourds que les premiers cuirassés du pays et seulement deux fois moins lourds que le dernier mis en service en 1944.

À 25 000 tonnes, ils transportaient à peu près la même batterie de 12 pouces (canons 10x12″/45 calibre Mark 5) dans six tourelles jumelles que le Delawares, qui étaient équivalents au canon naval BL 12 pouces Mk X de la Royal Navy de l'époque et au canon naval japonais Type 41 12 pouces (305 mm) /45 calibre. Utah était le dernier cuirassé monté avec ce modèle de canon particulier.

Équipage de la tourelle I sur l'USS Utah B-31 en 1913 U.S. Naval Historical Center Photographie # NH 103835 via Navweaps

Leur ceinture, presque homogène de 11 pouces partout, était épaisse pour l'époque et ils pouvaient faire 21 nœuds sur un quatuor de turbines à vapeur Parsons alimentées par une douzaine de chaudières à charbon Babcock & Wilcox.

Déposé le 9 mars 1909 à la New York Shipbuilding Corporation, Utah était le premier (et, jusqu'à cette semaine, le seul) navire nommé d'après l'ancien État de Deseret.

Commandé le 31 août 1911, sa première carrière fut une série de croisières d'entraînement et de bonne volonté. Puis les gants se sont détachés.

En avril 1914, Utah a été fortement impliqué dans l'intervention de M. Wilson dans les affaires du Mexique, a ordonné de saisir le vapeur battant pavillon allemand SS Ypiranga, et chargé de bons fusils Krupp et Mauser pour le vieil homme Huerta.

Cela a conduit à la bataille et à l'occupation subséquente de Veracruz où Utah et sa soeur Floride a débarqué deux bataillons provisoires composés de 502 Marines et 669 bluejackets (dont beaucoup d'uniformes blancs étaient teints en brun avec du marc de café) pour se frayer un chemin jusqu'à l'Académie navale de Veracruz. UtahLes 384 marins ont rendu un dur service, poussant rue par rue et s'attaquant aux barricades mexicaines. Dans les combats, la flotte a souffert

100 victimes tandis que les Mexicains ont pris près de cinq fois ce nombre.

Levée officielle du premier drapeau de l'U.S. Veracruz 14 h 00 27 avril 1914 par les marins et les Marines de l'Utah et de la Floride

Alors que la crise s'atténuait, Utah est parti deux mois plus tard pour le premier de ses nombreux carénages.

Lorsque les États-Unis sont entrés dans la Première Guerre mondiale en 1917, Utah a passé la majeure partie du conflit en tant que navire-école d'ingénieurs dans la baie de Chesapeake. puis, en août 1918, il s'embarqua pour l'Irlande où il était stationné dans la baie de Bantry pour surveiller les raiders de surface allemands.

Après son service de guerre assez piéton, elle et Floride ont fait remplacer leur douzaine de mangeurs de charbon par un quatuor de chaudières au mazout White-Forster plus efficaces, ce qui a permis de retirer un entonnoir. Leur suite AAA a également été augmentée.

Le cuirassé numéro 31, USS Utah, au repos dans la baie de Guatanamo, à Cuba, en janvier 1920.

Un bluejacket qui a servi à son bord en 1922 en tant que pompier de 3e classe affecté était un homme du nom de John Herbert Dillinger, mais il a déserté après quelques mois lorsque l'Utah a été amarré à Boston et a finalement été renvoyé sans honneur avant de devenir l'ennemi public n ° 1 .

Malgré le grincheux M. Dilinger, Utah était un navire heureux dans les années 1920, effectuant un certain nombre de croisières de bonne volonté en Amérique du Sud et en Europe, y compris un voyage en 1928 avec le président élu Herbert Hoover à bord.

Alors que les navires ont survécu aux coupures du traité naval de Washington, la hache du traité naval de Londres qui a suivi est tombée et, par rapport aux coques plus récentes de la flotte de cuirassés, Utah et Floride ont été trouvés manquants alors qu'ils n'étaient que 15

ans et récemment modernisé.

En tant que tel, le chef de classe Floride a été désarmé en février 1931 et remorqué jusqu'au chantier naval de Philadelphie, où il a été mis à la ferraille.

Pour ce qui est de Utah, il a été désarmé, retiré de la flotte de combat, désarmé et converti en navire cible radiocommandé, désigné AG-16 le 1er juillet 1931. Il était capable d'être entièrement commandé à distance avec un équipage réduit.

Ses moteurs électriques, actionnés par les signaux du navire de contrôle, ouvraient et fermaient les papillons des gaz, déplaçaient son appareil à gouverner et régulaient l'alimentation en huile de ses chaudières. De plus, un pilote de gyroscope Sperry a maintenu le cap du navire.

Capable de fonctionner avec son équipage très réduit boutonné à l'intérieur de son armure de protection avec chaque écoutille obstruée, ses ponts ont été renforcés avec une double couche de planches de bois de 6" 8243x12" pour empêcher les bombes d'entraînement inertes d'endommager le navire. Son entonnoir a également reçu un capuchon en acier. Des sacs de sable et des plaques de ciment couvraient les zones difficiles à plancher.

Photographié par George Winstead, probablement immédiatement après sa remise en service le 1er avril 1932, lorsque l'Utah (AG-16) a quitté Norfolk pour former ses ingénieurs à l'utilisation des nouvelles installations et pour les essais de son équipement radio par lequel le navire pouvait être contrôlé à divers les vitesses et les changements de cap des manœuvres qu'un navire effectuerait au combat. Photo USN avec l'aimable autorisation de Robert M. Cieri. Texte reproduit avec l'aimable autorisation de DANFS. Via Navsource

N'étant plus considéré comme un navire capital digne des officiers du pavillon, son service en argent de 102 pièces, acheté grâce à un don de 30 000 écoliers de l'Utah (et chaque pièce avec une image de Brigham Young dessus), a été renvoyé à l'État pour être conservé.

Alors que son armement principal et secondaire était débarqué, il était équipé d'une batterie de quads de 1,1 pouce et plus tard de montures de calibre 5 & 8243/38 DP, 5 & 843/25, 20 mm et .50 pour aider à former les artilleurs anti-aériens. . Pour éviter que ces petites armes ne soient emportées par la chute de bombes d'entraînement, elles devaient être démontées et stockées sous les ponts lorsqu'elles n'étaient pas utilisées ou recouvertes de niches en bois.

L'Utah comme navire cible entrant dans Pearl Harbor en 1939

Cet armement évolue constamment avec les besoins de la Marine. En août 1941, il est considérablement réarmé pour son travail de navire-école AAA.

Elle portait deux montures de 5 pouces/25 vers l'avant au sommet des tourelles n ° 1 et n ° 2 respectivement. Deux supports de 5 pouces/38 à bâbord au-dessus du château d'air bâbord avec deux 5 pouces/25 dans la même position sur le château d'air tribord. (Les « châteaux aériens » sont les casemates en saillie à côté de la zone du pont de l'ancienne batterie secondaire). Au niveau 01 par le travers du pont, un canon quad 1.1 pouces était transporté des deux côtés du navire. À l'arrière, se trouvaient deux autres 5 pouces/38 au sommet des tourelles n ° 4 et n ° 5, cette fois entourées de boucliers de canon. Enfin, quatre Oerlikon 20 mm (plus tard remplacés par des Bofors 40 mm) et huit canons de calibre 0,50 complétaient l'ensemble. Un directeur de canon avancé et un télémètre stéréoscopique ont été montés sur le dessus de la tourelle n ° 3 et des directeurs anti-aériens et de 5 pouces installés sur la zone du mât de misaine

Notez ses armes manquantes, son capuchon d'entonnoir et son vaste pont supplémentaire

Elle était à peu près dans cette configuration le Jour qui vivra en Infamie. Notez les 5/38 à l'arrière et les 5/25 à l'avant. Ceux-ci ont été recouverts de lourdes niches en bois le 7 décembre

Utilisé dans les manœuvres de flotte dans le Pacifique pendant une décennie, il reposait près de Battleship Row le 7 décembre 1941.

Ironiquement, elle devait quitter Hawaï pour la côte ouest le 8 décembre.

Les pilotes japonais attaquants lors de l'attaque de Pearl Harbor avaient reçu l'ordre de ne pas gaspiller leurs bombes et leurs torpilles sur l'ancien navire cible, mais il a été émis l'hypothèse que certains aviateurs excités ont confondu les planches de bois brillantes de son pont avec celles d'un flattop américain. De plus, il était amarré du côté nord-ouest de l'île Ford, où les porte-avions en visite étaient généralement amarrés le week-end.

En tant que tel, Utah reçu deux (peut-être trois) torpilles japonaises lors de la première vague de l'attaque.

Peinture de l'artiste Wayne Scarpaci montrant le torpillage de l'Utah (AG-16)

Non équipé de cales de torpilles comme d'autres cuirassés américains de la Première Guerre mondiale, le poisson de l'Empereur a pénétré sa coque et il a rapidement chaviré, emportant avec lui 64 de ses marins, dont 54 étaient piégés à l'intérieur de sa coque et à ce jour ne s'en sont jamais remis.

C'est allé vite pour le vieux cuirassé. L'attaque a commencé à 7 h 55 et à 8 h 11 Utah aurait été transformé en tortue, ses mâts enfoncés dans le fond du port.

L'un de ces 64 était le chef des eaux Peter Tomich, un immigrant bosniaque qui a servi dans l'armée américaine pendant la Première Guerre mondiale avant de s'enrôler pour une carrière dans la marine. Tomich a sauvé des vies ce jour-là.

Bien qu'ayant réalisé que le navire chavirait à la suite des bombardements et des torpillages ennemis, le chef Watertender Tomich resta à son poste dans l'usine d'ingénierie de l'U.S.S. UTAH (AG-16), jusqu'à ce qu'il s'aperçoive que toutes les chaudières étaient sécurisées et que tout le personnel de la caserne des pompiers avait quitté leurs postes, et ce faisant, il a perdu la vie.

Des plongeurs de sauvetage de casques de sécurité de la Marine ont effectué 437 plongées sur le navire sinistré lors de sa tentative de redressement en 1944, impliquant 2 227 heures-homme sous pression. Cependant, elle n'a jamais été complètement sauvée. Elle a été rayée de la liste navale le 13 novembre 1944 et est actuellement conservée comme sépulture de guerre. Un autre mouvement pour la sauver dans les années 1950 était mort-né.

UtahLa cloche des navires de ‘s est située sur le campus de l'Université de l'Utah et est entretenue par l'unité du campus NROTC.

Son service en argent est conservé avec d'autres artefacts à Salt Lake City au Governor's Mansion.

Utah persiste à ce jour à son poste d'amarrage le long de l'île Ford, déversant du pétrole dans Pearl Harbor.

Elle est préservée car le mémorial de l'USS Utah et le National Park Service, la marine américaine et d'autres parties prenantes prennent ses restes très au sérieux, montant quotidiennement une garde de couleur.

Un photographe sous-marin capture des images du mémorial de l'USS Utah. Shaan Hurley, un technologue d'Autodesk, prend des photographies du mémorial de l'USS Utah lors d'une évolution de la collecte de données à Pearl Harbor, le 23 octobre 2014. Dans un processus appelé "photogrammétrie" les photos sous-marines seront saisies dans un logiciel informatique qui créer des modèles de données 3D des zones photographiées. Le National Park Service travaille avec plusieurs entreprises et agences pour collecter des points de données afin de créer un modèle 3D précis du navire. Vidéo de la Marine américaine par Mass Communication Specialist 1re classe Brett Cote / PUBLIÉ

Aujourd'hui, elle est rappelée par un groupe d'anciens combattants et une association de survivants dont il ne reste que sept survivants connus. Un certain nombre de ceux qui sont décédés ont été incinérés et leurs cendres ont été enterrées dans l'épave.

Les membres de la Garde de cérémonie d'Hawaï de la région de la Marine mars en formation à l'issue d'une cérémonie en l'honneur du survivant de Pearl Harbor, le lieutenant Wayne Maxwell au mémorial de l'USS Utah sur l'île historique de Ford. Maxwell était un vétéran de la marine de 30 ans et un ancien membre d'équipage du destroyer de classe Farragut USS Aylwin lors de l'attaque du 7 décembre 1941 sur Pearl Harbor. Il avait 93 ans.

Quant au chef Tomich, il était en quelque sorte un orphelin et sa récompense est la seule médaille d'honneur depuis les campagnes indiennes de la fin des années 1800 qui n'a jamais été décernée à un récipiendaire vivant ou à un membre survivant de la famille. L'État de l'Utah, qui l'a déclaré résident à titre posthume, a longtemps eu la garde de son prix.

USS Tomich (DE-242), un Edsall-classe destroyer d'escorte, a été nommé en son honneur en 1942 et est resté sur la liste navale jusqu'en 1972.

En 1989, la marine américaine a construit la Senior Enlisted Academy à Newport, R.I., et a nommé le bâtiment Tomich Hall. La médaille d'honneur du chef Tomich est exposée sur la plage arrière.

Enfin, cette semaine, SECNAV Ray Mabus a annoncé à Salt Lake City que SSN-801, un Virginie-classe sous-marin en construction, sera le deuxième navire à porter le nom Utah.

Plan, 1932 Via Navsource, remarquez une pile, pas de canons principaux

Cylindrée : Standard : 21 825 tonnes longues (22 175 t), pleine charge 25 000
Longueur : 521 pi 8 po (159,00 m)
Faisceau : 88 pi 3 po (26,90 m)
Tirant d'eau : 28,3 pi (8,6 m)
Puissance installée : 28 000 shp (21 000 kW)
Propulsion : Turbines à vapeur, 4 vis. 12 chaudières à charbon remplacées par la suite par 4 chaudières au fioul en 1926.
Vitesse : 21 nœuds (39 km/h 24 mph)
Autonomie : 5 776 nmi (6 650 mi 10 700 km) à 10 nœuds (12 mph, 19 km/h) et 2 760 nmi (3 180 mi 5 110 km) à 20 nœuds (23 mph, 37 km/h)
Charbon : 2 500 tonnes (2 268 tonnes)
Complément : 1 001 officiers et hommes tels que conçus, 575 après 1932
Armement:
(1931)

Pistolets 10 × 12 po (30 cm)/45 cal
16 × 5 pouces (127 mm)/51 canons cal
2 tubes lance-torpilles de 21 po (533 mm)

4࡫″/38 DP en montures simples
4࡫″/25 en montures simples
8ࡧ.1″ AAA dans deux montures quadruples
4x20mm/80 en simple
15x.50-cal simples, refroidis à l'eau

Armure:
Courroie : 9-11 pouces (229-279 mm)
Casemate inférieure : 8 à 10 pouces (203 à 254 mm)
Casemate supérieure : 5 po (127 mm)
Barbettes : 4 à 10 pouces (102 à 254 mm)
Face de la tourelle : 12 po (305 mm)
Tourelle : 11,5 po (292 mm)
Ponts : 1,5 po (38 mm), renforcés plus tard avec des planches de bois, des sacs de sable et du béton.

Si vous avez aimé cette chronique, veuillez envisager de rejoindre l'Organisation internationale de recherche navale (INRO), Publishers of Warship International

Ils sont probablement l'une des meilleures sources d'études navales, d'images et de bourses que vous pouvez trouver sur http://www.warship.org/

L'International Naval Research Organisation est une société à but non lucratif dédiée à l'encouragement de l'étude des navires de guerre et de leurs histoires, principalement à l'ère des navires de guerre en fer et en acier (vers 1860 à ce jour). Son but est de fournir des informations et un moyen de contact pour ceux qui s'intéressent aux navires de guerre.

À l'approche de son 50e anniversaire, Warship International, le tome écrit de l'INRO a publié des centaines d'articles, dont la plupart sont uniques par leur portée et leur sujet.


Voir la vidéo: RCAF P-3 Orion, USN P-8, RNAF C-130 and Luftwaffe C-160 RAF Lossiemouth. Joint Warrior (Août 2022).

Video, Sitemap-Video, Sitemap-Videos